77 ans de la diplomatie vietnamienne : au service de la Patrie et du peuple

      À l’occasion du 77e anniversaire du ministère des Affaires étrangères, le chef de la diplomatie vietnamienne, Bùi Thanh Son, a écrit un article rappelant le développement de son secteur depuis sa fondation le 28 août 1945.
è
Le ministère des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son.  Photo :VNA/CVN
Le 28 août 1945, le ministère des Affaires étrangères fut été créé avec la fondation du gouvernement provisoire de la République démocratique du Vietnam. Le président du gouvernement provisoire, Hô Chi Minh, fut également le premier chef de la diplomatie moderne du Vietnam.

Dans son article intitulé 77 ans de la diplomatie vietnamienne : au service de la Patrie, au service du peuple, le ministre Bùi Thanh Son a affirmé le développement continu du secteur diplomatique et ses contributions à la Révolution de la nation.

Le ministre des Affaires étrangères a rappelé les contributions du secteur diplomatique aux négociations et à la signature des accords de Genève de 1954 et des accords de paix de Paris de 1973, puis, aux efforts de faire lever l’embargo imposé au Vietnam, et puis, au processus de Renouveau.

Développer des diplomates fidèles au Parti, à la Patrie et au peuple

À ce jour, le Vietnam a établi des relations diplomatiques avec 190 pays. Il entretient des partenariats tratégiques et intégraux avec 30 pays et est un membre actif de plus de 70 organisations et forums multilatéraux importants. Le pays a en outre signé 15 accords de libre-échange. Il a par ailleurs organisé avec succès plusieurs grands événements internationaux et assumé divers postes importants au sein de la communauté internationale. Tout cela a permis d’améliorer le statut du Vietnam sur la scène internationale.

Selon Bùi Thanh Son, tous ces acquis sont dus à la juste politique extérieure du Parti et de l’État, aux efforts communs du Parti et du peuple dans leur ensemble, et au dévouement persistant des générations de cadres diplomatiques en particulier.

En cette nouvelle phase de développement du pays, la tâche principale du secteur diplomatique est de maintenir l’environnement pacifique et stable et de défendre de manière résolue et persistante l’indépendance, la souveraineté nationales et l’intégrité territoriale.

Parallèlement, il faut développer et approfondir les relations avec les pays voisins, les partenaires importants et les amis traditionnels, tirer pleinement parti des conditions internationales favorables, répondre aux besoins des gens, des localités et des entreprises, développer le rôle du Vietnam au sein des mécanismes multilatéraux importants pour améliorer le statut du pays…

Pour parvenir à ces objectifs, le ministre Bùi Thanh Son a insisté sur la nécessité de développer des diplomates fidèles au Parti, à la Patrie et au peuple, et dotés d’un grand professionnalisme. Il a également souligné l’importance de l’étude et de l’application créative de la pensée diplomatique du Président Hô Chi Minh pour continuer à apporter des contributions importantes au développement national.

VNA/CVN


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.