France-Algérie / Fraternité !

Follow by Email
Facebook
Twitter
par Arnaud Montebourg*

L’Association France Algérie, née en 1962, à l’initiative de Germaine Tillion résistante, ethnologue émérite et Edmond Michelet ancien ministre du Général de Gaulle, a pour mission – qu’elle a remplie avec une parfaite constance- de cultiver, par delà les événements qui bousculeraient les rapports entre nos deux pays, l’amitié, la fraternité et l’entraide entre nos deux sociétés, française et algérienne. 

Cette belle mission nous interdit toute forme d’ingérence dans la vie politique de l’Algérie. Nos amis algériens se défient à bon droit de ceux qui interviennent dans leurs affaires. Quand une nation libre et un peuple souverain s’affirment avec une telle force au cours de son histoire, et qu’ils désirent aussi passionnément l’écrire par eux-mêmes et pour eux-mêmes, ils n’ont besoin ni de conseils ni de jugements. 

Que nos amis algériens sachent toutefois l’admiration et l’estime que leur courage, leur détermination et leur lucidité éveillent partout en France. Votre fierté, tout comme la dignité que vous revendiquez, votre désir de vouloir choisir votre destin collectif, ce sont des passions que nous autres, citoyens français avons en partage avec vous. Quand chaque citoyen ressent le devoir de prendre en charge son destin, quand chacun où qu’il se trouve respecte un peuple en marche, il n’est pas un héritier de la Révolution française qui ne tressaille. 

Oui, on doit admirer la détermination pacifique de cette marée humaine aspirant à choisir son avenir et qui est parvenue à changer le cours de son histoire. Le cœur de chaque citoyen d’Alger, de Constantine, d’Oran, des Aurès au Grand Sud, vibre à l’unisson de tous ceux qui, dans le monde, partagent des idées et des rêves, dessinent leur avenir, font confiance en demain. L’avenir de l’Algérie quoi qu’il advienne sera écrit par eux. 

L’Association France Algérie, depuis l’indépendance, veut rapprocher les sociétés française et algérienne, affermir l’amitié qui doit demeurer entre nos deux peuples. Les Algériens d’aujourd’hui donnent une magnifique leçon de démocratie. Qu’en retour ils acceptent le beau mot de fraternité, qui voisine dans notre devise avec ceux de liberté et d’égalité. 

*Président de l’Association France Algérie 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *