Malgré une baisse de 6%, l’Algérie toujours 1er budget militaire d’Afrique, 25e mondial

Follow by Email
Facebook
Twitter

Les dépenses militaires de l’Algérie se sont établies à 9,6 milliards de dollars en 2018, en baisse de 6,1% par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) publiées ce lundi 29 avril.

« Alors qu’en valeur nominale les dépenses militaires de l’Algérie sont restées les mêmes depuis 2016, l’inflation a signifié que les dépenses militaires en valeur réelle a baissé de 6,1% entre 2017 et 2018 », explique Sipri, qui rappelle par ailleurs que les dépenses militaires militaires de l’Algérie avaient bondi de 85% entre 2009 et 2018.

« Avec un total de 9,6 milliards de dollars en 2018, l’Algérie a eu de loin les plus grandes dépenses militaires en Afrique », précise Sipri. Si l’Algérie continue d’occuper la première place sur le continent africain en termes de dépenses militaires, le pays a cependant perdu trois places à l’échelle mondiale.

Les dépenses militaires algériennes sont en effet passées de la 22e à la 25e place mondiale. Les dépenses militaires de l’Algérie sont par exemples inférieures à celles de la Colombie (10,6 milliards de dollars), la Pologne (11,6 milliards), Israël (15,9 milliards), la Turquie (19 milliards) ou encore l’Italie (27,8 milliards).

Le ratio des dépenses militaires par rapport au Produit intérieur brut (PIB) s’est pour sa part établi à 5,3 %, le troisième ratio le plus élevé du monde derrière l’Arabie saoudite (8,8%) et Oman (8,2%) et devant le ratio de pays tels que le Kuwait (5,1%), le Liban (5%), l’Arménie (4,8%) la Jordanie (4,7%), la Russie (3,9%) ou encore Israël (4,3%).

Dans le haut du classement, les dépenses militaires de la France occupent la 5ème place en 2018 avec 63,8 milliards de dollars, devant la Russie (61,4 milliards), le Royaume-Uni (50 milliards) ou encore l’Allemagne (49,5 milliards), mais derrière l’Inde (66,5 milliards), l’Arabie saoudite (67,6 milliards) et la Chine (250 milliards). Sans surprise, les Etats-Unis occupent la première place mondiale, avec des dépenses militaires qui s’établissent en 2018 à 649 milliards de dollars représentant 3,2% du PIB du pays.

Au total, les dépenses militaires dans le monde ont atteint 1822 milliards de dollars en 2018, en hausse de 2,6% par rapport à 2017. Les cinq premiers pays (USA, Chine, Arabie saoudite, Inde, France) représentent à eux seuls 60% du total des dépenses militaires mondiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *