Le Gaz algérien rapporte plus de 150 millions d’euros à la Tunisie

Follow by Email
Facebook
Twitter

Le conseil ministériel tunisien a révélé, le vendredi 31 mai, que l’exploitation du pipeline traversant la Tunisie et reliant les sites de production du gaz naturel algérien à l’Italie devrait rapporter quelque 515 millions de dinars tunisiens (environ 154 millions d’euros) en 2019 à la Tunisie.

Le Conseil des ministres tunisien a adopté, le 1er juin, le projet portant l’amendement de la loi 102 pour l’année 2005 relative au transport, à travers le territoire tunisien, du gaz naturel algérien et fixant la redevance imposée sur les quantités transportées à environ 154 millions d’euros.

L’exploitation du pipeline pour le transport du gaz naturel algérien vers l’Europe s’inscrit dans le cadre d’un accord entre l’Italie, l’Algérie et la Tunisie. La redevance annuelle imposée à l’Algérie était de l’ordre de 289 millions de dinars tunisiens (environ 87 millions euros) en 2010.

Le gazoduc traversant la Tunisie relie les sites de production du gaz naturel en Algérie à l’Italie. Il est utilisé pour l’importation du gaz naturel algérien en Europe. Il s’inscrit dans le cadre d’un accord entre les trois pays : l’Italie, l’Algérie et la Tunisie.

Une capacité de transfert à augmenter

Par ailleurs, les autorités algériennes auraient avisé leurs homologues tunisiens de l’augmentation graduelle des quantités de gaz transportées par le gazoduc vers l’Europe. L’Algérie veut renforcer les capacités de transfert de son gaz naturel à partir du gazoduc tunisien. La société nationale des hydrocarbures Sonatrach devra compenser une chute de ses prévisions après l’annulation en février du projet de gazoduc transitoire entre la France et l’Espagne.

Cette décision, prise par les deux organismes de contrôle français et espagnol, a grandement pénalisé la société nationale des hydrocarbures Sonatrach, vu qu’elle a consenti à des investissements importants pour renforcer le transfert du gaz algérien vers le continent européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *