Haïti fait ses adieux à 15 ans de maintien de la paix de l’ONU

Follow by Email
Facebook
Twitter

Haïti fait ses adieux à 15 ans de maintien de la paix de l’ONU

Les Casques bleus des Nations Unies sont déployés en Haïti depuis 15 ans à la suite d’un effondrement de l’Etat de droit. La mission doit s’achever en octobre.

Des Casques bleus, des policiers et des civils ont été envoyés dans l’île des Caraïbes dans le cadre de leur mandat consistant à protéger les civils et à contribuer au rétablissement de la loi et de l’ordre. Photo MINUSTAH/Sophia Paris /Sophia Paris

L’une des priorités des soldats de la paix était de rétablir la paix et la sécurité au moyen de patrouilles, de points de contrôle et d’opérations de lutte contre la criminalité.

Sur cette photo, des soldats brésiliens patrouillent dans un quartier de la capitale Port-au-Prince. Photo ONU/Logan Abassi

Développer des contacts avec les populations locales pour mieux comprendre leurs besoins était une partie importante des premiers efforts de la mission. 

Sur cette photo, des officiers de police des Nations Unies parlent à des enfants alors qu’ils patrouillent dans la capitale. Photo ONU/Marco Dormino

La Mission des Nations Unies a également travaillé avec les communautés sur des projets de réduction de la violence. Des soldats de la paix ont soutenu ces travailleurs haïtiens en les aidant à construire des murs et à planter de la végétation afin de préserver les terres et de prévenir les inondations. Le projet a également créé des opportunités économiques et sociales pour d’anciens membres de gangs.

Des soldats de la paix ont soutenu ces travailleurs haïtiens en les aidant à construire des murs et à planter de la végétation.  Photo MINUSTAH/Logan Abassi

La Mission a apporté son soutien aux élections présidentielle, législatives et municipales organisées en Haïti.

 Sur cette photo, une femme âgée se rend à l’isoloir en 2006, à Port-au-Prince, avec l’aide d’un officier de police des Nations Unies. Photo ONU/Sophia Paris

La mission de maintien de la paix a joué un rôle logistique clé en transportant des bulletins de vote de tout le pays vers la capitale.

Les soldats de la paix assurent également la sécurité pendant le vote.
Photo ONU/Logan Abassi

Haïti a subi une série de catastrophes naturelles au cours des 15 dernières années.

Un soldat de maintien de la paix brésilien des Nations Unies porte un bébé qui a été sauvé à la suite d’une inondation dans le quartier de Cité Soleil à Port-au-Prince.
Photo ONU/Marco Dormino

En janvier 2010, un violent séisme a frappé Haïti, au cours duquel 220.000 personnes auraient été tuées

Au total, 102 membres du personnel de l’ONU ont également perdu la vie lorsque le batîment abritant le siège de la mission s’est effondré. Photo MINUSTAH/Marco Dormino

Des dizaines de milliers d’autres personnes ont été blessées lors du tremblement de terre de 47 secondes et beaucoup, comme ce garçon, ont été soignées par les soldats de la paix de l’ONU. Photo ONU/Sophia Paris

L’ONU a aidé à mettre en place une force de police haïtienne de 15.000 hommes. Des femmes ont servi comme officiers de police des Nations Unies dans le pays, y compris cette unité entièrement composée de femmes du Bangladesh.
Photo MINUJUSTH/Leonora Baumann

L’actuelle mission de maintien de la paix de l’ONU se termine le 15 octobre 2019 et sera remplacée par une mission politique, s’appuyant sur les progrès réalisés avec les autorités haïtiennes pour renforcer la stabilité, la sécurité et la gouvernance, ainsi que sur l’Etat de droit et les droits de l’homme. Photo MINUJUSTH/Leonora Baumann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *