Tunisie / Plusieurs partis politiques prennent position

Follow by Email
Facebook
Twitter

TUNIS – Suite à l’annonce des résultats préliminaires du premier tour de la présidentielle anticipée du 15 septembre, plusieurs partis politiques ont fait connaître leur position dans l’attente du scrutin du second tour, prévu d’ici le 13 octobre prochain.

Alors que certaines formations ont annoncé publiquement leur soutien au candidat arrivé en tête, l’indépendant Kaïs Saïed (18,4%), d’autres ont réclamé la libération de son adversaire, l’homme d’affaires Nabil Karoui, détenu depuis le 23 août 2019 sur des soupçons de blanchiment d’argent et de fraude fiscale.

Dans un communiqué relayé dans la presse locale, le parti Al-Mahaba a annoncé son soutien au candidat Kaïs Saïed au second tour de l’élection présidentielle tout en appelant tous ses électeurs, ainsi que ceux des partis qu’il qualifie de « révolutionnaires nationaux » à voter pour lui « afin d’empêcher tout retour de la dictature ».

Pour sa part, le Parti républicain a lui aussi appelé les Tunisiens à voter en faveur du candidat Kaïs Saïed au second tour de la présidentielle, pour faire triompher la nouvelle démocratie émergente en Tunisie mais également pour cimenter la crédibilité des institutions de l’Etat et placer au premier plan les réformes urgentes.

Dans une déclaration de presse, le Parti socialiste a insisté sur l’impératif de « nettoyer le climat dans lequel se tiendra le second tour présidentiel et les élections législatives. En libérant pour ce faire le candidat Nabil Karoui, qui est maintenu en détention préventive depuis le mois d’août, afin que le peuple puisse exercer son droit électoral avec espoir et raison, et non avec suspicion et doute ».

« Si cette condition n’est pas remplie, la concurrence sera d’autant plus anéantie que le peuple serait privé de son choix et le processus se limitera à l’ascension automatique et évidente d’un candidat », a prévenu le Parti socialiste.


Lire :

>> Second tour de la présidentielle en Tunisie: quel sera le dénouement de l’intrigue?

>> En Tunisie, la fin d’une époque politique?

Des électeurs dans un centre de vote à la Marsa, au Nord de Tunis
© Sputnik . Safwene Grira

Lire aussi : >> Cinq remarques sur l’élection présidentielle tunisienne

>> Élection présidentielle tunisienne: Une analyse scientifique des résultats du premier tour


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *