La Chine fête ses 70 ans en étalant sa puissance de feu

Follow by Email
Facebook
Twitter
  • Fayçal Métaoui
China's self-made weapons, vehicles and planes are shown during the military parade of the celebration...
China’s self-made weapons, vehicles and planes are shown during the military parade of the celebration ceremony of 70th anniversary of PRC’s founding in Beijing, China, 1 October 2019.

La République populaire de Chine fête ses 70 ans ce mardi 1 octobre 2019. C’est l’anniversaire également de la création du PRC, Parti communiste chinois.  Elle se rappelle de l’acte historique de Mao Tsé-toung qui, le 1 octobre 1949, réussissait à réunifier la Chine en déclarant à partir des balcons de la Cité interdite, à Pékin, que les Chinois se sont levés. Le pays sortait d’une guerre civile qui a fait plus de six millions de morts et d’une autre guerre menée contre les japonais. A Tianamen, l’emblématique place de Pékin, les célébrations ont commencé avec 70 tirs de canon d’honneur, suivi d’un grand défilé militaire et “d’une parade du peuple” avec la participation de 100.000 personnes accompagné d’un orchestre militaire composé de 1500 musiciens et d’une chorale formée de 3000 chanteurs.


Et, pour la première fois, deux femmes portant le grade de général ont conduit une troupe de soldates lors du défilé. L’avenue de “La paix éternelle”, qui traverse Pékin, a été fermée sur plus de dix kilomètres pour les besoins de la parade. Selon les médias chinois, plus de 15.000 soldats ont participé à la parade militaire.  “Rien ne peut ébranler les fondations de notre grande nation. Rien ne peut empêcher la nation et le peuple chinois d’aller de l’avant”, a déclaré le président Xi Jinping, en début de cérémonie. Un discours offensif qui semble cibler les Etats Unis entrés “en guerre commerciale” ouverte contre la Chine.

Missiles balistiques, bombardiers et avions furtifs

Des armes ont été exhibées pour la première fois comme les missiles balistiques mer-sol Ju Lang 2, le système aérien à longue portée HQ 6, les missiles nucléaires Dongfeng 26 (DF26), les avions furtifs J20 (5ème génération), les missiles intercontinentaux DF 41 (qui peuvent porter plusieurs têtes nucléaires et voler à une vitesse 25 fois supérieure à celle du son avec une portée de 14.000 km), les bombardiers stratégiques H6N (qui peuvent transporter des charges atomiques), les missiles de croisière DF100 (anti porte-avions) et les missiles DF17 qui, selon les spécialistes, sont difficiles intercepter en raison de sa capacité à changer sa trajectoire et de relâcher un planeur hypersonique. Lors d’un défilé, des drones de dernière génération ont été montrés pour la première fois comme le WZ 8, qui a une vitesse supersonique de presque 4000 km/h, et le GJ11, un drone furtif capable d’embarquer des missiles. L’armée chinoise est la plus grande armée du monde avec deux millions de soldats. En 2018, le budget militaire chinois était de 250 milliards de dollars, le deuxième après celui des Etats Unis.

  • Fayçal Métaoui

>> Xi Jinping passe en revue les forces armées lors de la Fête nationale

BEIJING – Le président chinois Xi Jinping a passé en revue les forces armées, mardi matin au cœur de Beijing, une première pour Xi Jinping à l’occasion de la Fête nationale, marquant les célébrations du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine.

Debout dans une limousine noire à toit ouvert de la marque chinoise Drapeau Rouge, M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a donné l’ordre à Yi Xiaoguang, commandant en chef du défilé militaire de débuter la revue.

Au début, debout dans la limousine passant lentement devant les drapeaux flottants du PCC, de la nation et de l’Armée populaire de libération (APL) sur la place Tian’anmen, M. Xi a fixé intensément les drapeaux en guise de salut.

Sur fond de musique militaire jouée par une fanfare militaire, la limousine Drapeau Rouge s’est dirigée vers l’est le long de l’avenue Chang’an, bordée de 15 formations à pied et de 32 formations armées composées d’environ 15.000 militaires ainsi que de 580 pièces d’armement.

M. Xi a répété des salutations au micro: « Salut à vous, camarades! » et « Camarades, merci pour votre travail acharné! » Les soldats ont répondu: « Salut à vous, président! » et « Servir le peuple! »

« Suivre le Parti! Combattre pour gagner! Forger une conduite exemplaire! » se sont exclamés les militaires qui ont salué M. Xi lorsque la limousine est retournée à la tribune de Tian’anmen.

Des milliers de militaires ont traversé au pas de l’oie la place Tian’anmen, accompagnés de chars sophistiqués et de véhicules blindés, tandis que des avions de chasse modernes survolaient les lieux. Le défilé historique impliquait 15.000 participants, 580 armements et plus de 160 avions au sein de 15 formations à pied, 32 formations d’armements et 12 escadrilles d’avions.

Le défilé militaire de la Fête nationale est le premier de ce genre depuis que le socialisme à la chinoise est entré dans la nouvelle ère et la première démonstration globale de l’armée chinoise depuis sa réforme et sa restructuration ces dernières années.

« Il y a soixante-dix ans jour pour jour, le camarade Mao Zedong a déclaré solennellement ici au monde que la RPC avait été fondée et que le peuple chinois était debout », a indiqué M. Xi sur la tribune de Tian’anmen, dans un discours adressé au grand rassemblement. « La nation chinoise s’est engagée depuis sur la voie de la réalisation du renouveau national », a-t-il déclaré.

De nouvelles armes, allant des missiles nucléaires stratégiques intercontinentaux Dongfeng-41 aux bombardiers stratégiques de longue portée H-6N, en passant par de nouveaux modèles de drones, ont représenté 40% des armes dévoilées au défilé militaire.

Une grande partie des formations au sol et des escadrilles d’avions étaient formées par plusieurs services, une structure illustrant la capacité inter-opérationnelle de l’APL due à la réforme de l’armée.

Depuis la réforme et l’ouverture en 1978, la Chine a réduit le nombre de ses militaires de plus de 4 millions.

« Nous avons présenté une image neuve après la réforme et la restructuration », a expliqué Yi Xiaoguang, commandant en chef du défilé militaire, ajoutant que « les forces armées chinoises seraient toujours un défenseur du peuple et de la sécurité nationale de la Chine, ainsi que de la paix mondiale. »

« La Chine restera sur la voie du développement pacifique », a déclaré M. Xi dans son discours de la Fête national, notant que « nous continuerons de travailler avec les peuples de tous les pays afin de faire avancer la construction conjointe d’une communauté de destin pour l’humanité ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *