Charte éditoriale

Le Site « La Tribune Diplomatique internationale » est un média indépendant, financé uniquement par ses adhérents ou d’éventuels dons de lecteurs-lectrices. Le site cultive un projet politique et culturel qui comprend de multiples aspects dont voici la synthèse : sa mission est d’être au service du droit au savoir et à la liberté d’expression, dans le souci de la vérité des faits et du pluralisme des opinions.

1. informer sur des manifestations, débats, émissions de radio ou de télévision, des initiatives culturelles et musicales, et faire connaître ses idées ;

2. Diffuser les documents les plus significatifs de la lutte émancipatrice des peuples, des nations et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes au plan international ;

3. proposer un agenda des manifestations en Algérie, au Maghreb et dans le monde sur les principaux thèmes de la vie politique, syndicale,culturelles et scientifiques, les guerres d’agression et pour les droits des migrants ;

4. Combattre toutes les tendances autoritaires, le libéralisme affairiste, l’impunité légalisée, la xénophobie, le nationalisme, la propagande raciste, l’apologie du fascisme, le mépris des minorités et les velléités guerrières qui co-existent avec le monopole oligarchique de l’information, l’illégalité, les atteintes aux acquis économiques et sociaux, l’arbitraire, la répression de la contestation citoyenne légitime, et combattre les lacunes politiques des actuels gouvernements.

5. présenter une revue de presse : la sélection des textes reflète les valeurs fondamentales de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et aspire au respect plein et entier des droits de la personne dans sa dignité.

6. informer sur la publication des ouvrages qui explorent les questions essentielles de la politique, de l’économie, de l’histoire, de la culture et de la société ;

7. aux personnes intéressées à faire des recherches, mettre à disposition des archives riches en matériel d’enquête ;

8. ouvrir à qui le souhaite des espaces de discussion en ligne et d’approfondissement à travers des liens ;

9. Mettre à disposition un espace libre pour la publication quotidienne d’articles et de réflexions sur des problèmes nationaux et internationaux ;

10. Renforcer l’équipe rédactionnelle du site et aider à créer un collectif qui met en pratique, notre vision de la lutte pour le progrès social et l’équité pour tou-te-s. Ce sont des objectifs partiels à réaliser grâce à la modestie des participants tels que nous, structure dynamique, aspirant à l’adhésion d’un grand nombre de contributeurs.

Notre site répond à un besoin de la plus grande unité possible, contre toute division et instrumentalisation, entre femmes et hommes de générations différentes qui luttent pour atteindre des objectifs spécifiques à leur pratique sociale émancipatrice. Atteindre de tels objectifs augmentera, nous en sommes convaincus, la confiance des citoyen-ne-s en leurs propres potentiels, pour un changement global et dynamique socialiement équitable. Notre site aspire à devenir un lieu où l’on peut apprendre à lutter et à se former soi-même, un espace d’entraînement à la démocratie authentique. L’existence d’un Collectif ne concurrence pas les formations partisanes, qui, à un niveau plus élevé et plus général, s’inspire des valeurs humanistes, mais il entend offrir sa contribution pour empêcher que ces formations partisanes soient réduites à une activité purement électorale et propagandiste, continuant sur une pente qui leur a aliéné la sympathie et la confiance de masses importantes d’adhérents, en particulier parmi les jeunes générations et les travailleurs.

Les opinions exprimées n’engagent que leurs auteurs. Les journalistes et autres collaborateurs de notre site protègent leurs sources et s’interdisent catégoriquement de les révéler à quiconque, y compris aux autorités judiciaires, lorsque des informations leur ont été transmises sous couvert de la confidentialité. La direction de « La Tribune Diplomatique Internationale » préserve son équipe de toute pression émanant de partenaires économiques, de pouvoirs publics, d’organisations politiques, syndicales ou religieuses. Notre collectif éditorial souligne sa pleine autonomie par rapport aux partis, et organisations, son refus d’être pour eux un repère d’attraction, en exerçant sa vigilance contre toute instrumentalisation ou hégémonie. Dans les commentaires des articles du journal, l’équipe veille à écarter tout propos raciste, antisémite, sexiste, homophobe, et autres formes de haines sociales.

Farid DAOUDI, Fondateur-Directeur