LIVRES / ONE, DEUX, TROIS… TAHIA L’ALGÉRIE !

par Belkacem Ahcene-Djaballah 

                                                                                  Livres

El Djeich. Revue mensuelle de l’Armée nationale populaire, n° 708 (spécial), juillet 2022, 176 pages, diffusion gratuite.

La revue de l’Anp, El Djeich, est l’organe de presse le plus ancien du paysage médiatique national et beaucoup d’entre nous -tout particulièrement les étudiants accomplissant leur service national – y ont fait leurs premières armes en journalisme (d’autres, juste à côté, en audiovisuel et cinéma), sous la direction ou/et en compagnie, souvent, de « soldats » de la plume connus (de mon temps, Zoubir Zemzoum, Abdou Benziane, Hamdi Mohamed, Tareb Madjid… sous la direction éditoriale du capitaine M’Barek Djadri). Une revue qui est parue régulièrement sans jamais s’arrêter, ce qui en fait un document d’archives inestimable. D’autant que la revue ne se limite pas aux questions militaires et de défense. Elle a été et reste encore une revue au contenu n’évitant aucun sujet politique et idéologique, économique, social, sportif ou culturel.

Cette fois-ci, à l’occasion du 60ème anniversaire de l’Indépendance du pays, ses journalistes (permanents et collaborateurs) se sont penchés -en plus du traitement habituel de l’actualité – surtout sur les réalisations militaires en présentant l’Anp sous toutes ses coutures. Avec, en ouverture, un éditorial signé par le président de la République et un message du chef d’état-major de l’Anp. Le sommaire en sur-titres: Anp… Devoir de mémoire/ Femme militaire/ Préparation au combat/ Formation/ Recherche et Développement/ Des acquis qui parlent d’eux-mêmes/Sport militaire/ Nouvelle ère.

L’Auteur : Direction de l’information et de la communication/Etat-major de l’Anp/Centre national des publications militaires/Rue Bachir Attar, Place 1er Mai, Alger

Extrait : « Tout comme hier, le peuple algérien a pu vaincre une des plus grandes puissances coloniales et restaurer la souveraineté nationale, il est en mesure, aujourd’hui, de faire face à tous les défis et de consacrer, dans les faits, l’Algérie nouvelle » (Abdelmadjid Tebboune. Editorial, p 3).

Avis : Dommage que l’on ne retrouve pas cette revue (mensuelle, tirée à 25 000 exemplaires, éditée en langues arabe et française, et fondée et juillet 1963), certes bien diffusée, ne soit pas diffusée auprès du grand public (au niveau des kiosques), d’autant qu’il me semble qu’auparavant, elle l’était et connaissait un succès certain. Problème d’ordre réglementaire ?

Citation : « La bataille, vitale et décisive, que nos jeunes sont appelés à mener et à gagner est celle de la conscience » (Saïd Chanegriha, message aux lecteurs, p 5).

Politis. Le monde vu autrement. Revue mensuelle d’actualité politique et économique internationale. Juillet 2022, n°09, 118 pages, 180 dinars.

Voilà donc une édition spéciale (papier, avec des photos en couleurs, puisque les numéros précédents étaient offerts seulement en Pdf) entièrement consacrée à l’Algérie, avec une assez bonne partie traitant de la guerre de libération nationale ainsi que des réalisations et des ambitions post-indépendance.

Un sommaire assez riche : c’est d’abord la « nuit coloniale que l’on n’oublie pas ». Ensuite, viennent des articles consacrés à la torture, à la guillotine, aux camps de regroupement (un entretien avec Sylvie Thénaut), des portraits d’amis de la Révolution algérienne, si nombreux (Germaine Tillon, John Kennedy, Giraldo Mazola Collazo de Cuba, Gérard Van Tijn des Pays-Bas, Nagy Laszlo Hongri de Hongrie, Lezhar El Gasmi Ezzidi le Tunisien, Léonidas Moushokouloua de Tanzanie, …). Puis, il y a un article consacré au 4 août, Journée nationale de l’Anp qui rappelle que l’Anp est la force de l’Aln « en héritage », la fête de l’Indépendance avec son si attendu, si inoubliable et si fabuleux défilé militaire, un entretien avec l’ambassadeur d’Algérie à Paris (affirmant que « l’Algérie ne renoncera jamais à sa mémoire », des articles sur les relations de l’Algérie avec l’Afrique, sur l’économie algérienne, « 60 ans après », sur la culture (« le haïk, une dimension historique de la révolution », le théâtre, la peinture) et enfin les grandes dates du sport algérien 1960).

A noter que la publication reprend en ouverture l’allocution du président A. Tebboune à l’occasion du coup d’envoi du défilé militaire… et, en 3ème de couverture, un émouvant poème de Zhor Zerari, extrait de « Poèmes de prison » (décembre 1960).

L’Auteur : El Moudjahid (quotidien de langue française)

Extrait : « C’est une Armée (Anp) en cohésion avec le peuple algérien en dignité et en élévation, par la place qu’elle occupe dans le cœur de la Nation et par le patriotisme et de l’engagement des officiers, des soldats et de tous ses personnels et affiliés » (Président Abdelmadjid Tebboune, allocution, 5 juillet 1962).

Avis : Une initiative à saluer d’autant que le paysage médiatique national manque cruellement de revues d’études et d’analyses, généralistes ou spécialisées… laissant place aux réseaux sociaux, un monde « virtuel », certes d’instantanéité et d’expressions en apparence libres, mais éphémère.

Citation : « Le journaliste dispose d’une arme que même le temps qui est venu à bout de Noé, de Nemrod, des Pyramides, ne peut vaincre. Les mots arrachés à la banalité de la vie et transformés en épopée, grâce à la magie du style, écrits dans la fureur de l’histoire et consignés dans les articles » (Mohamed Koursi, Dg El Moudjahid, p10).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.