Palestine / Israël : mise en garde contre la dissipation de la solution à deux Etats

Rosemary DiCarlo, secrétaire générale adjointe de l’Onu aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, a mis en garde le Conseil de Sécurité contre la dissipation du principe de la solution à deux Etats : palestinien et israélien.
Palestine / Israël : mise en garde contre la dissipation de la solution à deux Etats

La secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, Rosemary DiCarlo, a mis en garde le Conseil de sécurité contre le danger de dissiper le principe de la solution à deux États : palestinien et israélien.

Rosemary DiCarlo s’exprimait lors d’une d’une session du Conseil de sécurité sur le Moyen-Orient.

DiCarlo a déclaré que « l’absence persistante de solution politique sape nos efforts et éloigne la perspective d’une paix juste et durable. La solution à deux États est en train d’être dissipée par les politiques d’annexion et de délabrement des territoires ».

Elle a également mis en garde contre « les actions unilatérales ».

« Les deux parties, palestinienne et israélienne, doivent être ramenées à la table du dialogue, sinon la situation restera la même… Ce conflit ne doit pas persister à jamais », a-t-elle ajouté.

Elle a estimé que « le centre de la crise dans la Bande de Gaza est politique ».

Elle a, par ailleurs, souligné la nécessité de « faire avancer le dossier en levant le siège et en réconciliant les factions palestiniennes, qui doivent s’engager dans les efforts égyptiens à cet égard »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *