Algérie / L’exception d’inconstitutionnalité : le président de la République honoré

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a été honoré, en marge de la conférence nationale sur « le principe de l’exception d’inconstitutionnalité », ouverte lundi à Alger, pour ses efforts dans l’appui du processus démocratique et l’ancrage des fondements de l’Etat de droit.

Au nom de tous les acteurs du secteur de la justice, l’avocate Nawel Bouras a décerné un « bouclier » au président de la République, reçu en son nom par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, précisant que cette distinction intervenait « en reconnaissance des efforts consentis par le Président Bouteflika dans l’appui du processus démocratique et l’instauration de l’Etat de droit ».


Lire : L’exception d’inconstitutionnalité éliminera tous les facteurs de faiblesse du pays


Cette distinction « vient couronner ses efforts incessants en matière de protection des droits de l’Homme et de consolidation des libertés fondamentales », a ajouté l’intervenante dans une allocution prononcée à cette occasion.

Ce geste se veut également « une reconnaissance du rôle actif du chef de l’Etat en vue d’éteindre le feu de la fitna, de rétablir la sécurité, la sérénité et la stabilité, à la faveur de l’initiative de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale qui a permis à l’Algérie de se repositionner sur la scène internationale », selon la représentante du secteur.

Lire aussi: L’exception d’inconstitutionnalité permet de mettre les lois en conformité avec la Constitution

APS 10.12.2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *