Les intrigues du parti islamiste Ennahda en Tunisie et leur impact sur l’Algérie

Les intrigues du parti islamiste Ennahda en Tunisie et leur impact sur l’Algérie

Noureddine Bhiri, vice-président d’Ennahda et ancien ministre de la Justice sous la présidence de Moncef Marzouki auquel j’ai consacré un récent article, a été arrêté en Tunisie le 31 décembre dernier et placé en résidence surveillée pour, entre autres, suspicion de terrorisme. Il s’agit de la chute de la boîte noire des Frères ...
Lire la suite
Algérie-Mauritanie : Volonté d’intégration régionale et solidarité économique

Algérie-Mauritanie : Volonté d’intégration régionale et solidarité économique

La visite d’État de trois jours de Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, la précédente d’un Président mauritanien à Alger remontant à dix ans, intervient dans un contexte politique et sécuritaire spécifique. Si les relations algéro-mauritaniennes port...
Lire la suite
Tunisie : le coup de force de Kaïs Saïed, un « coup d’État constitutionnel » ?

Tunisie : le coup de force de Kaïs Saïed, un « coup d’État constitutionnel » ?

Le 25 juillet 2021, jour du 64ème anniversaire de la proclamation de la République tunisienne, le président Kaïs Saïed déclare qu’il assumera les pouvoirs exécutifs du pays. Il limoge son Premier ministre, Hichem Mechichi, et suspend le Parlement. Il ...
Lire la suite
Riadh Sidaoui, président du centre arabe d’analyse politique et sociale de Genève : “En Tunisie, la démocratie est un acquis”

Riadh Sidaoui, président du centre arabe d’analyse politique et sociale de Genève : “En Tunisie, la démocratie est un acquis”

La démocratie et la liberté sont des acquis en Tunisie. La Tunisie cherche la voie du décollage économique pour la prospérité du peuple. Parce que si la démocratie égale la misère, la pauvreté et la chute du pouvoir d’achat de la classe moyenne, el...
Lire la suite
En Tunisie, l’Algérie craint «une nouvelle guerre par procuration» à sa porte

En Tunisie, l’Algérie craint «une nouvelle guerre par procuration» à sa porte

Les autorités algériennes épient d’un œil inquiet le développement de la crise politique en Tunisie. Aux yeux d’Alger, son voisin devient un nouveau terrain d’affrontement pour les puissances régionales qui sévissent déjà en Libye. Un scénario ...
Lire la suite
Crise politique en Tunisie : démonstration de force du parti islamiste Ennahdha

Crise politique en Tunisie : démonstration de force du parti islamiste Ennahdha

Des milliers de sympathisants du parti islamiste tunisien Ennahdha ont battu le pavé le 27 février à Tunis afin de soutenir leur leader, Rached Ghannouchi. Le responsable politique tunisien, également président de l'Assemblée nationale, est depuis plusie...
Lire la suite
Tunisie / Face à ses détracteurs, Kaïs Saïed reste ferme

Tunisie / Face à ses détracteurs, Kaïs Saïed reste ferme

«Le peuple vous fait face et la Constitution est derrière. Vous ne pouvez pas fuir.» C'est en ces termes que le chef de l'Etat, Kaïs Saïed, a bombardé ses détracteurs et, selon toute vraisemblance, le chef du gouvernement Hichem Mechichi et ceux composa...
Lire la suite
Dix ans après les « Printemps arabes », que reste-t-il des mouvements de révoltes ?

Dix ans après les « Printemps arabes », que reste-t-il des mouvements de révoltes ?

Une décennie s’est écoulée depuis qu’un homme nommé Mohamed Bouazizi s’est immolé par le feu dans la ville tunisienne de Sidi Bouzid le 17 décembre 2010. Bouazizi, un vendeur de rue, a pris cette décision extrême après que des policiers l’o...
Lire la suite
Une loi «anti-normalisation avec Israël» déterminera «les forces nationales des traîtres», affirme un député tunisien

Une loi «anti-normalisation avec Israël» déterminera «les forces nationales des traîtres», affirme un député tunisien

Un projet de loi incriminant la normalisation des relations avec Israël a été introduit au Parlement tunisien par le groupe démocratique, soutenu par d’autres députés, informe l’agence TAP. En visite officielle en France, le chef du gouvernement tuni...
Lire la suite
Mouvement de contestation populaire algérien : le Tunisien Marzouki s’en mêle

Mouvement de contestation populaire algérien : le Tunisien Marzouki s’en mêle

L’ancien président tunisien Moncef Marzouki s’implique ouvertement dans le mouvement de contestation populaire algérien, dévié de sa trajectoire initiale chemin faisant. C’est à travers la préface d’un livre à paraître sur le Hirak que l’homm...
Lire la suite
1 2 3 8