Allemagne / Idée et la pratique d’intérêts communs organisés en coopératives

    En 2016, l’«Idée et la pratique d’intérêts communs organisés en coopératives» a été déclarée Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. L’objectif est de protéger cette «Idée» tout en la faisant connaître en tant que modèle économique à succès. L’idée de déclarer l’idée coopérative comme patrimoine culturel de l’humanité fut lancée en 2014 par Dietmar Berger, président de longue date de l’Association des coopératives d’Allemagne centrale. La Fédération Raiffeisen et la Société Schulze-Delitzsch se sont associées à cette idée et ont soumis conjointement la demande à l’UNESCO.

Afin d’honorer la reconnaissance de «Idée et la pratique d’intérêts communs organisés en coopératives» en tant que Patrimoine culturel immatériel, la Coopérative Zeit-Fragen a organisé dans le cadre de la Foire du livre de Leipzig de l’année 2017 deux réunions, au cours desquelles, les fondements principaux de l’idée et de la pratique du système coopératif ont été présentés lors de six interventions distinctes. La brochure documente ces contributions fort intéressantes.

Les fondements éthiques et anthropologiques de l’idée coopérative sont toujours et encore d’actualité et doivent être préservés et développés pour les générations futures. L’ONU avait déjà proclamé l’an 2012 «Année des coopératives» et a ainsi honoré les coopératives avec leurs 800 millions de membres dans plus de 100 pays. Les coopératives réduisent la pauvreté, créent des emplois et favorisent l’intégration sociale. Voilà suffisamment de raisons pour prendre connaissance de leurs fondements historiques, socio-éthiques, économiques et pratiques.


Nous fondons une coopérative

Vivre et œuvrer ensemble en cultivant l’entraide mutuelle

Editions Zeit-Fragen,  Groupe d’auteurs
28 pages A5, ISBN 978-3-909234-16-5
CHF 7.–/ EUR 5.– (frais d’envoi non compris)
La brochure est également disponible:
En allemand: ISBN 978-3-909234-15-8
En anglais:    ISBN 978-3-909234-17-2
En russe:       à commander auprès de l’éditeur

 

Extrait de l’éditorial

«L’idée coopérative rencontre actuellement de plus en plus de considération et de propagation dans le monde. Dans de nombreux endroits – les quelques exemples contenus dans cette brochure en sont une bonne illustration –, le travail en commun au sein d’une coopérative permet de garantir une existence autonome et solide, favorise l’indépendance et l’autonomie également en temps de crise.

Le fait d’œuvrer ensemble en coopératives est une forme très ancienne de la maîtrise de la vie humaine, qui s’est développée sous diverses formes en de nombreux lieux du monde entier. En Suisse, cet élément intégratif et communautaire des coopératives a contribué de manière essentielle au développement d’un Etat organisé de bas en haut avec sa démocratie directe.
Mais tout cela n’est pas simplement le fait du hasard.
Lorsqu’on considère la coopérative du point de vue anthropologique, on constate que c’est une forme d’organisation humaine dont les principes de base correspondent à la nature humaine: la liberté de gérer soi-même ses affaires, la conscience de devoir assumer son propre destin, la coopération pour agir ensemble en faveur du bien commun de tous les participants.»


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.