Comores / l’ONU appelle à un scrutin  »pacifique et transparent »

Follow by Email
Facebook
Twitter

Serge Patrick MANKOU avec AFP  

C’est ce dimanche que des Comoriens se rendront aux urnes pour élire leur président. Un scrutin sous haute tension.

Et pour cause, l’opposition accuse le président Azali Assoumani, candidat à sa propre succession, de dérive autoritaire. Elle redoute par ailleurs, un hold-up électoral. C’est dans ce contexte que l’ONU s’est invitée dans ce débat.

Son secrétaire général, Antonio Guterres a appelé samedi, les Comoriens à réaliser ‘‘un scrutin transparent et pacifique qui inclut par ailleurs une pleine participation des femmes’‘.

Plus de 800 observateurs seront déployés dans l’archipel à la faveur de cette élection qui se déroulera dans 731 bureaux de vote. Les premiers résultats de ce scrutin sont attendus lundi.

Lire aussi : Comores : quels enjeux pour les élections de dimanche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *