Iraq / L’ONU appelle à un dialogue constructif entre les manifestants et le gouvernement

Follow by Email
Facebook
Twitter

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est dit gravement préoccupé par le nombre croissant de morts et de blessés au cours des manifestations en Iraq et par les informations faisant état de l’utilisation de balles réelles contre des manifestants.

MANUI / La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Iraq, Jeanine Hennis-Plasschaert

« Le Secrétaire général exhorte tous les acteurs à s’abstenir de toute violence et à enquêter sérieusement sur tous les actes de violence. Il renouvelle son appel en faveur d’un dialogue constructif entre le gouvernement et les manifestants », a ajouté son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mercredi soir.

La semaine dernière, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour l’Iraq, Jeanine Hennis-Plasschaert, s’était entretenue avec des manifestants.

Faisant valoir que la démocratie « donnait aux Iraquiens le droit de faire entendre leur voix et de demander des comptes à leurs dirigeants », elle avait noté que l’Iraq était « aujourd’hui à la croisée des chemins ». « Le progrès par le dialogue » est le seul moyen, avait-elle dit.

Elle avait plaidé pour un dialogue national public réunissant les Iraquiens pour un pays inclusif, stable et prospère.

Le mois dernier, António Guterres avait exprimé son inquiétude concernant les situations de troubles dans de nombreux pays à travers le monde, dont l’Iraq. Il avait noté que, même si chaque situation était unique, ces manifestations avaient pour point commun la colère des populations au sujet des inégalités et leur méfiance à l’égard des dirigeants politiques.

Le Secrétaire général avait exhorté les dirigeants du monde entier « à écouter les problèmes des gens ». « Notre monde a besoin d’action et d’ambition pour construire une mondialisation juste, renforcer la cohésion sociale et faire face à la crise climatique », avait-il conclu.


Lire :

>> Près de 300 manifestants tués en Irak


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *