La fondation du Parti communiste du Vietnam: Grand tournant dans l’histoire

Follow by Email
Facebook
Twitter
Quảng cáo
07.01.2020
Du 6 janvier au 7 février 1930, la Conférence d’unification des organisations communistes pour fonder le Parti communiste du Vietnam s’est tenue à Hong Kong (Chine), sous la présidence de Nguyen Ai Quoc, au nom de l’Internationale communiste.

>> Concours sur l’étude des 90 ans d’histoire du Parti : 3,2 millions de participants 

>> Renforcer la protection des fondements idéologiques du Parti

Des personnes capturées par les colonialistes français lors du soulèvement des soldats vietnamiens (affaire de l’empoisonnement à Ha Thanh) en 1905.

Le soulèvement Yen The de De Tham (1884-1913), qui a causé de nombreuses pertes aux colonialistes français, a finalement échoué.

Le 5 juin 1911, au port de Saïgon, le jeune patriote Nguyen Tat Thanh (Président Ho Chi Minh)  décida de partir sur le navire de l’amiral Latouche-Tréville pour concrétiser son ambition de libérer le pays de la domination coloniale. Son voyage à travers 3 océans, 4 continents et près de 30 pays amena Nguyen Tat Thanh au marxisme-léninisme, doctrine révolutionnaire pionnière de l’époque.

La révolution d’Octobre 1917 a été un important encouragement pour la révolution vietnamienne. 

L’avènement de l’Internationale communiste (International III) en mars 1919 a favorisé le fort développement du mouvement communiste et des travailleurs internationaux. Pour le Vietnam, l’Internationale communiste joua un rôle important dans la propagation du marxisme-léninisme et la création du Parti communiste du Vietnam.

Maison au n ° 9 de la rue Compoint, où Nguyen Ai Quoc vécut à Paris pour mener ses activités révolutionnaires en France.

Du 25 au 30 décembre 1920, le jeune patriote Nguyen Ai Quoc (nom du président Ho Chi Minh lors des activités révolutionnaires en France)   assista au 18e  congrès du Parti socialiste français à Tours en tant que délégué de l’Indochine. Il soutint la thèse de Lénine sur les questions ethniques et coloniales, approuva la création du Parti communiste français et devint l’un des fondateurs du Parti communiste français, et aussi le premier communiste de la nation vietnamienne.

Panorama du 18e  Congrès national du Parti socialiste français à Tours, du 25 au 30 décembre 1920.

Le livre « Duong Kach Menh » est un recueil de conférences de Nguyen Ai Quoc-Ho Chi Minh à la classe de formation politique des jeunes patriotes vietnamiens entre 1925 et 1927.

Maison au n °13/1, aujourd’hui n ° 248-250, de la rue Van Minh, ville de Guangzhou, Chine, siège de l’Association vietnamienne de la révolution de la jeunesse, où Nguyen Ai Quoc organisa de 1925 à 1927 des cours de formation de cadres pour la Révolution vietnamienne.

Journal « Bua Liem », organe central du Parti communiste indochinois, n° 5, 11 décembre 1929.

Journal « Đỏ », autorité centrale du Parti communiste de l’Annam.

Maison 5D, rue de Ham Long, à Hanoï, où le premier Parti communiste au Vietnam fut créé, en mars 1929.

CPV/Photo: VNA


>> Nguyen Phu Trong appelle à mieux exploiter les potentiels pour le développement national


>> Combat contre la corruption : tolérance zéro

>> Le gouvernement fixe l’objectif de croissance de 6,8% en 2020 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *