La France et l’Allemagne affichent l’unité avant un sommet européen crucial

PARIS – A la veille d’un sommet européen crucial à Bruxelles dans un contexte international très tendu, le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ont affiché l’unité lors d’un conseil des ministres franco-allemand tenu mercredi à Toulouse, dans le sud-ouest de la France.

M. Macron et Mme Merkel ont débuté leur déplacement à Toulouse mercredi à la mi-journée au siège du groupe de l’avionneur Airbus où ils ont visité la chaîne de montage des A350, échangé avec des salariés et déjeuné à bord d’un Airbus-école.

Tous deux ont salué ce symbole européen de la coopération industrielle franco-allemande qui fête cette année ses 50 ans.

Ils se sont ensuite rendus à la préfecture de Haute-Garonne pour un entretien bilatéral avant de présider un conseil de défense franco-allemand réunissant leurs ministres des Affaires étrangères et des Armées, et un conseil des ministres franco-allemand.

Les deux pays ont adopté une déclaration commune portant notamment sur la Défense et le climat. « La France et l’Allemagne intensifient leur coopération en matière de sécurité et de défense européennes », indique cette déclaration transmise en début de soirée par l’Elysée.

Les deux pays ont signé un accord juridiquement contraignant sur les règles de contrôle des exportations d’armements pour les programmes développés en commun, et levé des blocages importants pour poursuivre le développement du char et de l’avion de combat du futur », annonce-t-elle.

Lors de la conférence de presse, le président français a évoqué une « lettre d’intention » concernant un futur char de combat franco-allemand et déclaré qu’un accord de principe avait été trouvé pour un autre projet commun des deux pays, l’avion de combat du futur.

Les deux dirigeants ont d’autre part réaffirmé leur position commune face à l’offensive turque dans le nord de la Syrie qui « doit cesser le plus vite possible », car « ce conflit est de nature à aider Daech (Etat islamique) à renaître de ses cendres », selon M. Macron.

Ils se sont également exprimés sur le Brexit alors que se poursuivent d’intenses négociations avant le sommet européen crucial qui débute ce jeudi à Bruxelles. « Je veux croire qu’un accord est en train d’être finalisé et que nous pourrons ainsi le consacrer demain », a déclaré M. Macron.

« D’après ce que j’ai entendu ces derniers jours, je pense de plus en plus que nous parviendrons à un accord (…) Nous sommes dans les derniers mètres de la négociation », a dit de son côté Mme Merkel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *