LCI tronque un sondage et «oublie» les 20% de Français qui ont de la sympathie pour les grévistes en France – vidéo

Commentant un sondage du Journal du dimanche sur le soutien des Français à la grève contre la réforme des retraites, le présentateur de l’émission «Ça fait parler» sur LCI a omis les 20% de Français qui ont de la sympathie pour le mouvement, tout comme l’infographie montrée à l’écran.

© AFP 2019 MATTHIEU ALEXANDRE

L’émission de LCI «Ça fait parler» du samedi 21 décembre a commenté un sondage du Journal du dimanche à paraître le lendemain sur le soutien, ou non, des Français à la grève contre la réforme des retraites, tronquant le sondage.

Le présentateur Emmanuel Ostian n’a pas présenté tous les chiffres. Il a seulement cité les réponses qui montraient que la plupart des Français avait un avis positif sur les manifestations.

https://twitter.com/Brevesdepresse/status/1208829348767322113?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1208829348767322113&ref_url=https%3A%2F%2Ffr.sputniknews.com%2Ffrance%2F201912231042645813-lci-tronque-un-sondage-et-oublie-les-20-de-francais-qui-ont-de-la-sympathie-pour-les-grevistes-en%2F

«Nouveau sondage du Journal du dimanche, à paraître demain, lance le présentateur Emmanuel Ostian. Regardez, on va le commenter parce que peut-être qu’une chatte n’y retrouverait pas ses chatons».

«Soutien à la grève 31%, opposés à la grève 19%, hostile à la grève 15%. […] Si vous calculez bien, si vous êtes bon en math, ça ne fait que 65%, ça veut dire qu’il y a, disons, un marais de 35% qui ne commente pas vraiment. On le voit là, il n’y a plus quelque chose de très net autour de cette grève», a-t-il lancé.

Mais le présentateur n’a pas tout dit, omettant une partie des réponses, soit les 20% des Français qui ont de la sympathie pour le mouvement de protestation. Avec ces chiffres, au total, il y a 51% d’avis positifs concernant la grève.

En outre, LCI a oublié de dire que 15% des Français étaient «indifférents» à la mobilisation contre la réforme des retraites.

La grève générale

Le 5 décembre, une grève interprofessionnelle a été lancée en France contre la réforme des retraites qui concerne notamment des changements au niveau de l’âge légal de départ. Cette réforme concerne avant tout la RATP et la SNCF, mais également d’autres secteurs comme l’éducation nationale, la justice, la police, les hôpitaux et les stations-service.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.