Le récit de vie d’une génération : la trajectoire de Chinois nés avec la Chine socialiste

Un des phénomènes les plus frappants de l’histoire récente de la Chine est la trajectoire singulière d’une génération, celle qui est née dans les grandes métropoles entre la fin des années 1940 et le milieu des années 1950. Ses membres ont subi de plein fouet, pour le meilleur et pour le pire, l’ensemble des convulsions et des ruptures qu’a connues le pays depuis 1949, et occupent aujourd’hui les positions dominantes dans la plupart des domaines de la vie sociale. Malgré son importance, l’histoire de cette génération qui a en partie construit la Chine actuelle a fait l’objet de peu de travaux.

(@) La métamorphose de la Chine d’hier à aujourd’hui en 8 photos (voir Petapixels)

Les récits de vie de sept de ses représentants constituent une source d’information qui permet de recueillir le point de vue de ces acteurs et de comprendre comment ils élaborent aujourd’hui un discours autour de leur expérience personnelle. L’analyse de ce discours permet de cerner l’interaction des trajectoires individuelles avec les événements et les déterminations sociales.

Comment citer ce volume : Jean-Louis Rocca, Le récit de vie d’une génération : la trajectoire de Chinois nés avec la Chine socialiste / Les Études du CERI, n°238, décembre 2018, [en ligne, www.sciencespo.fr/ceri/fr/papier/etude].

>> TELECHARGER L’ETUDE (pdf)


Lire aussi :

La Chine entre espaces domestiques et espace mondial

Chine des villes, Chine des campagnes – Entreprises, emploi et production en Chine – D’une province à l’autre : contrastes des revenus, contrastes du développement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *