L’UE qualifie Gibraltar de «colonie» et provoque la colère du Royaume-Uni

Pour ménager la susceptibilité de la France et de ses TOM, l’UE qualifie Gibraltar de «colonie de la Couronne britannique» dans un texte sur «no deal». 

«Gibraltar est une colonie de la Couronne britannique». Il existe un différend entre l’Espagne et le Royaume-Uni concernant la souveraineté de Gibraltar, «un territoire pour lequel une solution doit être trouvée à la lumière des résolutions et décisions pertinentes des Nations Unies», indique une note de bas de page d’un document sur le no deal qui a été rendu public ce vendredi. 

Le document inclut Gibraltar dans la liste des territoires d’outre-mer britanniques ainsi que d’autres, tels que les îles Caïman, les îles Malouines ou Anguilla. 
Un document «inacceptable» pour Londres 

Le gouvernement britannique a qualifié de « complètement inacceptable » que le territoire de Gibraltar soit qualifié de « colonie britannique ». « Il est totalement inacceptable de décrire Gibraltar de cette manière », a déclaré une porte-parole officielle du Premier ministre britannique, la conservatrice Theresa May. « Gibraltar fait partie intégrante de la famille du Royaume-Uni, ce qui ne changera pas à la suite de notre départ de l’Union européenne », a déclaré le porte-parole. 

How dare the EU call Gibraltar a colony? Yet more arrogant abuse from this awful organisation.— Nigel Farage (@Nigel_Farage) 1 février 2019

Hilarious BBC headline: « EU calls Gibraltar a British colony. » What the hell else is it? Is it an integral part of the UK? Nope. Is it a sovereign entity that is freely associated with Britain? Nope. Of course it’s a colony.— James Kelly (@JamesKelly) 1 février 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.