L’armée algérienne a encore saisi plus de trois tonnes de cannabis à la frontière avec le Maroc – photos

23.06.2020

Par 

Un détachement de l’armée algérienne a saisi plus de trois tonnes de résine de cannabis dans la région d’Oum Laâchar, dans la wilaya de Tindouf, près de la frontière avec le Maroc, informe une note du ministère algérien de la Défense nationale dont Sputnik a eu une copie. Depuis le début l’année, près 30 tonnes ont été saisies.

Des unités de l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne ont saisi plus de trois tonnes de résine de cannabis dans la wilaya (région) de Tindouf, dans le sud-ouest de l’Algérie, à la frontière avec le Maroc, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) dont Sputnik s’est procuré une copie.

Saisie de drogue près du Maroc
Saisie de drogue près du Maroc © PHOTO. SPUTNIK VIA LE MINISTÈRE ALGÉRIEN DE LA DÉFENSE NATIONALE

«Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée […] un détachement […] de l’ANP a saisi le 21 juin 2020 une très grande quantité de résine de cannabis s’élevant à trois tonnes et 22 kilogrammes, […] suite à une patrouille de fouille et de recherche menée près de Oum Laâchar, wilaya de Tindouf», affirme la note du MDN.

Le MDN a publié sur sa page Facebook des photos de cette saisie.

Depuis janvier, l’armée algérienne a saisi près de 30 tonnes de cette drogue.

Les flux de résine de cannabis qui traversent la frontière algéro-marocaine sont l’un des problèmes qui envenime les relations déjà compliquées entre les deux pays. Officiellement fermée depuis 1994, cette frontière qui court sur près de 1.500 kilomètres est connue pour être une passoire que traversent facilement de nombreux contrebandiers. Selon les autorités algériennes, plus de 500 tonnes de résine de cannabis ont été saisies entre 2010 et 2016.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *