Note d’information contre l’ambassadrice US au Liban pour « création de réseaux d’espionnage au profit d’Israël »

L’ambassadrice des Etats-Unis au Liban, Dorothy Shea

  Le cheikh Nazir Jachi a déposé jeudi auprès du bureau du procureur général près la Cour de cassation une note d’information contre l’ambassadrice des Etats-Unis au Liban, Dorothy Shea, pour « création de réseaux d’espionnage au profit de l’ennemi israélien à partir du territoire libanais, provocation, incitation à des troubles sectaires, menace contre la paix civile et offense aux Libanais ».

Mardi, le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait lancé une violence diatribe contre ce qu’il a appelé « les ingérences » des États-Unis et de leur représentante diplomatique au Liban dans les affaires intérieures libanaises, et expressément demandé à Washington de faire en sorte que les Libanais ne pâtissent pas des sanctions imposées à son parti.

Une polémique avait éclaté fin juin au Liban après des propos hostiles au Hezbollah de l’ambassadrice des États-Unis, après lesquels un juge de Tyr avait émis une décision interdisant toute interview de la diplomate. A l’issue d’un entretien avec le chef de la diplomatie libanaise Nassif Hitti, Mme Shea avait affirmé que la page avait été tournée. Le juge en question a quant à lui présenté sa démission.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *