Revue de presse du 9/2/2020

Follow by Email
Facebook
Twitter

DÉMOCRATIE

Désinformation, mode d’emploi : le cas du fret ferroviaire dans Le Monde

« Pour désinformer, inutile de publier des « fausses informations » ; contentez-vous, pour traiter un sujet de choisir un angle biaisé et de resserrer le cadrage. Eric Béziat, spécialiste des transports au Monde – et « journaliste militant » puisque l’étiquette est en vogue – vous montre comment faire ! Le 8 janvier 2020, le journal Le Monde publie un article sur les difficultés économiques du fret ferroviaire en France. Une situation qui mérite en effet d’être documentée. Comment ? Voilà où le bât blesse ! Pour éclairer les lecteurs et lectrices, le « journal de référence » choisit en effet de désigner un coupable, et incombe la responsabilité première du « marasme » à… la mobilisation actuelle contre la réforme des retraites ! Avec un fil rouge : si le fret ferroviaire va si mal, c’est à cause des grévistes…» »

Source : Acrimed

ENVIRONNEMENT

Pas de nourriture, pas de carburant, pas de téléphone : les feux de brousse ont montré que nous ne sommes qu’à un pas de l’effondrement du système [VO]

« Les feux de brousse australiens ont révélé la vulnérabilité du système complexe assurant nos vies contemporaines. Les feux ont coupé l’accès aux routes, entraîné une pénurie de carburant et de nourriture dans les villes, l’électricité a été coupée, la téléphonie mobile, les distributeurs automatiques de billets et les points de vente électroniques ont cessé de fonctionner. Dans un système complexe tout est interconnecté et sous perfusion énergétique constante. Sans redondance et ni réserve, nos systèmes sont intrinsèquement fragiles. Par exemple, l’Australie ne respecte pas les préconisations de l’AIE (90 jours de réserve d’approvisionnement en carburant). Or, 90% du pétrole australien transite par le détroit d’Ormuz. Au plus fort des incendies, pendant que le HMAS Choules évacuait par mer la population de Mallacoota, les USA tuaient le général iranien Soleimani. Si l’Iran avait bloqué le détroit d’Ormuz, cela aurait perturbé l’approvisionnement mondial en pétrole et probablement entraîné l’Australie dans une pénurie nationale de carburant. »

Source : The Conversation

EUROPE

Bombe atomique : Emmanuel Macron veut mobiliser les Européens sur la dissuasion nucléaire

« La responsabilité de la France est plus grande depuis la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne puisqu’elle est désormais le seul pays de l’UE à disposer de l’arme atomique. Vendredi 07/02/2020, le président de la République, chef des armées, doit proposer « une offre de dialogue » et « de service » aux Européens pour affirmer une autonomie européenne « en matière de défense et de maîtrise des armements », a annoncé ce jeudi 06/02/20 l’Élysée. Devant 600 personnes réunies à l’École Militaire de Paris, seront présents 300 officiers stagiaires de la 27e promotion de l’École de Guerre et des auditeurs du Centre des Hautes Études militaires (CHEM). Des attachés militaires de nombreux pays sont également invités : partenaires historiques ou non, la Russie sera présente, comme le Pakistan et Israël, puissances nucléaires connues ou présumées. »

Source : 20 Minutes

Un élu allemand de premier plan appelle la France à partager sa dissuasion nucléaire

« Vice-président du groupe parlementaire de l’Union démocrate-chrétienne [CDU], Johann Wadephul a estimé que l’Allemagne devrait « envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires » et « être prête à participer à la force de dissuasion nucléaire avec ses propres capacités et moyens. » Seulement, en contrepartie, la France perdrait le contrôle de sa force de frappe… car, a continué M. Wadephul, cette dernière devrait « être placée sous un commandement commun de l’Union Européenne ou de l’Otan ». »

Source : Opex 360

FRANCE

La désintégration de la cohésion sociale

« Face à la montée de la crise sociale, la thèse de la montée des inégalités est celle qui aujourd’hui rallie le plus largement. Elle n’est pourtant pas aussi évidente. Au plan mondial, il y a la fameuse courbe de l’éléphant de Milanovic qui pointe le déclassement relatif des populations riches (sans être hyper riches). Qui recouvre en fait, à ce niveau mondial d’observation, les classes moyennes des pays avancés. Mais ne fait que surligner le fait que les économies avancées ont perdu leur pouvoir de captation de la valeur et de prédation des ressources au détriment des économies moins développées. Et puis il y a toutes les variantes autour des travaux de Thomas Piketty qui soulignent l’envolée d’un groupe très particulier et très restreint d’hyper-riches. (…) Le récent ouvrage d’Emmanuel Todd est très édifiant de ce point de vue. »

Source : XERFI CANAL

« La réforme des retraites repose sur des mensonges en série »

« La CFE-CGC, la confédération des cadres, occupe une place singulière dans le paysage syndical. Elle est la seule organisation catégorielle à être représentative au niveau national, avec 19,39 % des suffrages exprimés lors de la dernière mesure d’audience syndicale de 2017. Mais elle se distingue aussi par la personnalité et le franc-parler de son président François Hommeril, réélu pour un deuxième mandat en octobre dernier. Ce Rouennais d’origine, ingénieur chimiste et cadre chez Péchiney s’est opposé à la loi El Khomri puis aux ordonnances Macron. Il a tempêté contre la réforme de l’assurance chômage, avant de se ranger dans le camp de l’intersyndicale contre la réforme des réformes »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

Quand Israël créait un groupe terroriste pour semer le chaos au Liban

« Dans les années 1979-1982, le gouvernement israélien a créé au Liban une organisation qui a commis de très nombreux attentats terroristes. Dans son livre Rise and Kill First : The Secret History of Israel’s Targeted Assassinations, le chroniqueur militaire israélien Ronen Bergman revient, entre autres, sur cet épisode qui reste largement occulté. »

Source : Orient XXI

L’Eurasie : le nouveau Far East économique et stratégique pour la France et l’UE ?

« « Celui qui domine le Heartland commande « l’ile-monde » (l’autre nom de l’Eurasie) ; celui qui domine « l’ile-monde » commande le monde. » Ainsi parlait le géographe- stratège britannique Mackinder …en 1904 ! L’Amérique a fait son mantra géopolitique de cet oracle et le grand Z. Brezinski conseiller de bien des présidents américains jusqu’à Barack Obama, l’a candidement expliqué dans son remarquable « Grand échiquier » en 1997. Eh bien nous y sommes ! La hantise de la géopolitique américaine a toujours été l’unification de l’Eurasie et l’émergence d’une puissance continentale la contrôlant. Les Etats-Unis s’appliquent à dominer cet espace géopolitiquement concurrent par l’éparpillement et l’affaiblissement des souverainetés étatiques européennes et eurasiatiques. »

Source : GEOPRAGMA

Comment l’Occident a depuis un quart de siècle fabriqué le plan de Trump pour la Palestine

« Depuis plus d’une semaine, les Palestiniens font face à une nouvelle tentative de la part de l’administration américaine d’imposer ses conditions pour la résolution du conflit israélo-palestinien. Certes, le plan annoncé par Donald Trump le 28 janvier comporte des nouveautés. Notamment, c’est un plan de paix qui se veut final et définitif, bien qu’il n’ait été précédé d’aucune négociation. C’est aussi un plan qui ignore le consensus international relatif au processus de paix, établi depuis une trentaine d’années. En particulier, le plan ignore les résolutions internationales demandant la fin de l’occupation israélienne des territoires palestiniens occupés depuis juin 1967. Le plan de Trump ignore aussi et contredit le droit international, en particulier les conventions de Genève qui établissent l’illégalité de l’annexion et du transfert de la population de l’État occupant dans le territoire occupé. Ce plan efface donc une réalité fondamentale : Israël est une force d’occupation et la Palestine est un territoire occupé. »

Source : MIDDLE EAST EYE

MATIÈRES PREMIÈRES

Impatient de voir la gestion des risques réformée, Groupama sonne l’alarme

« Depuis l’année 2016 plombée par de multiples aléas climatiques ayant coûté 420 M€ d’indemnisations aux agriculteurs, le système d’assurance multirisque climatique est d’autant plus en sursis que l’année 2019 aura, aussi, coûté cher : 250 M€ d’indemnisations selon Groupama. Le premier assureur agricole appelle de ses vœux une réforme de la gestion des risques, et propose la création d’un « pool » entre assureurs pour mieux mutualiser les risques. »

Source : Terre-Net

Pourquoi fermer les marchés aux animaux en Chine serait une très mauvaise idée

Cet article a été écrit par des scientifiques universitaires. Il bat en brèche les stéréotypes souvent racistes occidentaux concernant les marchés aux animaux chinois. C’est dans un marché aux animaux très certainement que le virus est passé d’une chauve-souris à un autre animal, puis à l’homme. La conclusion de l’article est à l’encontre de ce qui est demandé par la doxa médiatique occidentale : il faut maintenir les marchés aux animaux en Chine pour que les contrôles assez efficients par l’état chinois puisse continuer. Sinon c’est la porte ouverte au marché noir et la garantie d’aucun contrôle.

Source : The Conversation

VUES D’AILLEURS

Le projet Starlink d’Elon Musk menace la recherche astronomique

« Le 23 mai 2019, le lancement en une seule fois d’une soixantaine de satellites de télécommunication par la société américaine SpaceX a fait l’effet d’un grand coup de flash en pleine nuit pour la communauté astronomique internationale, tant amateur que professionnelle ! Le projet Starlink imaginé par Elon Musk et ses ingénieurs pour vendre des connexions à Internet à haut débit sur l’ensemble de la planète était pourtant en gestation depuis 2015, mais il faut croire que personne ne s’était sérieusement inquiété de l’impact qu’auraient ces petits engins – chacun de la taille d’une grosse malle (hors panneau solaire) et d’une masse de 260 kg – sur la visibilité des astres. »

Source : Le Monde

Les historiens n’ont plus accès aux archives de 39-45, leurs travaux sont menacés

« L’arrêté de 2015 qui ouvrait les archives de la Seconde Guerre mondiale connaît des blocages. Des historiens s’en émeuvent. Jean-Marc Berlière, professeur d’histoire contemporaine et spécialiste de la police française, s’inquiète de la fermeture des archives de la défense. Dans ces conditions, les historiens ne peuvent accéder aux fonds concernant la Seconde Guerre mondiale. « Depuis le début de l’année, on note de grosses difficultés pour obtenir les documents aux archives, notamment au Service historique de la Défense, à Vincennes. Ce centre incontournable pour les chercheurs, qui dépend du ministère des Armées, a reçu une consigne des autorités qui vise à la fermeture « provisoire » totale des fonds postérieurs à 1940, en attendant de revenir ensuite sur les documents antérieurs à 1940. Pour un universitaire qui, par exemple, travaille sur le contre-espionnage de 1934 à 1944, tout se ferme brutalement ! » »

Source : Ouest France

ÉCONOMIE

Il n’y aura pas de transition écologique sans crise ni krach financier

« Lorsque l’on pense climat ou écologie aujourd’hui, on y adosse presque automatiquement le mot transition — transition écologique, transition climatique… — suggérant que ce processus de transformation de nos économies sera graduel, qu’il se fera sans heurt, sans grande rupture. La transition calme la peur d’un grand effondrement du système économique. Chacun sait que le temps est compté. Que sans arbitrage drastique dès aujourd’hui le réchauffement excèdera les 2°C supposés limiter les grands chambardements en termes de montée des eaux, de migration, etc… Face à cela, on assiste au déni des dirigeants, et notamment de Trump, celui qui gouverne le pays qui émet le plus de CO2 derrière la Chine. Celui-ci en a encore fait la démonstration à Davos, fustigeant ouvertement les « prophètes de malheur » qui promettent « l’apocalypse ». »

Source : XERFI CANAL

Les Etats-Unis envisagent de racheter Nokia et Ericsson pour contrer Huawei sur la 5G

« Dans le cadre de la guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis et de la lutte qui les opposent pour la suprématie technologique, le ministre de la justice américain a suggéré de racheter les équipementiers Nokia et Ericsson, faisant ainsi peser le risque d’une instrumentalisation du conflit sino-américain sur les entreprises européennes. »

Source : Portail de l’IE

ÉTATS-UNIS

Un milliardaire pro-israélien et soutien de Buttigieg derrière l’application à l’orgine du fiasco des primaires démocrates dans l’Iowa

« Bernie Sanders a finalement remporté le premier caucus des Démocrates dans l’Iowa après bien des péripéties. Les résultats sont tombés très tardivement. Son rival Pete Buttigieg avait même annoncé avoir gagné sur Twitter. A l’origine de ce fiasco, une application mise au point par un organisme financé par des milliardaires anti-Sanders. Son principal donateur, Seth Klarman, est un bailleur de fonds de Buttigieg et un fervent défenseur des colonies israéliennes. (IGA) »

Source : The Grey Zone via Investig’action


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *