Revue de presse du 30/01/2022

                                                                          DÉMOCRATIE                                                                             

La télé selon Bolloré

« Aux origines de l’empire médiatique de Vincent Bolloré, il y a une chaîne, créée ex nihilo sur la TNT : Direct 8. L’homme d’affaires breton y a testé ses intuitions, imposé ses lubies et rodé son savoir-faire. » [Rappelons au passage que TF1 n’est pas la propriété de Bouygues, juste une concession avec des obligations édictées dans un cahier des charges, bien souvent non respectées, et qui aurait donc dû être récupérée par l’État depuis bien longtemps.]

Source : La revue des médias INA

Vendre de la discorde plutôt qu’informer, Comment Donald Trump et les médias ont ravagé la vie publique.

« Les réactions que provoque encore l’invasion du Capitole par des partisans de M. Donald Trump en janvier dernier, tout comme la volonté de celui-ci de continuer à dicter ses choix au Parti républicain, semblent indiquer que l’ancien président n’a pas fini d’obséder les médias. Un jeu pervers entre eux empoisonne la vie politique américaine depuis cinq ans.’

Source : Le Monde Diplomatique

ENVIRONNEMENT

Épandages, glyphosate, aides publiques : le bilan peu glorieux de Macron sur les pesticides

« Consommation record de glyphosate, diminution des aides à l’agriculture bio, dérogations pour l’usage de néonicotinoïdes : le quinquennat d’Emmanuel Macron aura été sans effet sur la diminution de l’usage des pesticides. »

Source : Basta !

La France pourrait elle totalement se passer d’engrais chimiques ?

« Révolution agricole de l’après-guerre, les engrais de synthèse posent aujourd’hui de nombreux problèmes à l’environnement et à notre santé. Mais peut-on vraiment s’en passer pour nourrir la France ? L’Europe ? Le monde entier ? »

Source : Le Monde

L’ASN envisage l’abandon du retraitement des déchets nucléaires

« Le directeur de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décrit le 19 janvier les « fragilités du cycle du combustible et du parc nucléaire ». Il a ouvert l’hypothèse d’arrêter à terme le retraitement des combustibles usés, une particularité de l’industrie française. »

Source : Reporterre

Antarctique : une équipe de chercheurs vient de trouver une énorme quantité de vie sous le continent glacial

« Dans les recoins sombres sous la surface de la calotte glaciaire d’Ekström en Antarctique, les scientifiques ont découvert que 77 espèces prospèrent dans ce qu’ils ont décrit comme un environnement « extrêmement riche« , selon le British Antarctic Survey. »

Source : Tom’s Guide

FRANCE

La privatisation de l’électricité nuit gravement à votre facture

« Le CSE Central d’EDF vous alerte sur le lien entre l’augmentation des prix de l’électricité et la privatisation du secteur de l’énergie. La baisse générale des prix promise par l’ouverture à la concurrence n’a jamais eu lieu. Entre 2006 et 2020, les tarifs de l’électricité ont augmenté de 60% (source : INSEE). Depuis 2004, l’État détruit le service public en organisant sa privatisation : séparation d’EDF et GDF, ouverture du capital, ouverture à la concurrence. Une première victoire dans la bataille contre le projet Hercule a été remportée mais l’année 2022 sera une année déterminante, les Français devront faire des choix structurants pour leur avenir. » [Communiqué CGT, très complet : https://militant.fnme-cgt.fr/info_federale/template-communique-presse.php?id=3275]

Source : Energie Publique

Cantines scolaires : « La loi ouvre en grand la porte aux industriels »

« Depuis le 1er janvier, les repas proposés au sein d’établissements chargés d’une mission de service public doivent comprendre 50 % de « produits de qualité et durables », dont au moins 20 % de produits biologiques (ou en conversion sans glyphosate). « Des effets d’annonce qui ne changent pas fondamentalement la qualité de la restauration collective », estiment Marc Perrenoud, sociologue à l’université de Lausanne, et Pierre-Yves Rommelaere, chef de cuisine dans un collège de l’Aude et membre du collectif Les Pieds dans le plat. Ils sont les auteurs du livre Une autre cantine est possible aux éditions du Croquant (2021). »

Source : Reporterre

Présidentielle 2022 : Faut il punir les chômeurs pour le chômage ?

« Eric Zemmour, Valérie Pecresse, Emmanuel Macron, Marine Lepen, et d’autres candidats à la présidentielle désignent le chômeur comme principal responsable de sa situation. Ils ne seraient pas assez flexibles, trop chers, trop fainéant ou tout simplement incompétent. De cette hypothèse résulte une myriade de réformes appliquées depuis 30ans, visant à « inciter » le chômeur à travailler, et à rendre son embauche plus intéressante pour les entreprises. Mais sommes-nous bien sûr que le chômeur est responsable du chômage ? »

Source : Trouble Fait

Présidentielle : Valérie Pécresse revoit ses plans sur les salaires face aux critiques du patronat

« La candidate LR à l’Elysée revoit de fond en comble sa promesse de hausse de 10 % des salaires du privé jusqu’à 2,2 SMIC. Une première baisse de cotisations salariales de 2,4 % est prévue pour l’été pour tous les salariés. Ensuite la pression sera mise sur les entreprises pour des hausses de salaires. Une réponse aux inquiétudes du patronat. »

Source : Les Echos

Pass Vaccinal, Macron, Buzyn, un médecin urgentiste brise les tabous

« Et si le tout vaccinal était un choix politique visant à faire oublier aux français toutes les erreurs commises au sommet depuis le début de la pandémie ? »

Source : Le média

Par décret passé en catimini, Macron et Véran créent « le Conseil national de certification », soumis au gouvernement, pour reconduire ou retirer le droit d’exercer des médecins qui n’obéissent pas… pas un mot dans les médias

« Le 19 juillet dernier, donc, un Conseil des Ministres, sans doute insatisfait d’un Conseil de l’Ordre n’ayant pas assez de compétences pour faire rentrer dans l’ordre des Raoult et autres Perronne a créé un nouvel organisme ayant le pouvoir d’évaluer, à tout moment de sa carrière, chaque médecin et donc de l’empêcher d’exercer s’il ne file pas droit. Mais nous ne vivons pas en dictature, naturellement… selon Macron. »

Source : La Vie Publique via Anguille sous roche

GÉOPOLITIQUE

Cinq questions pour tout comprendre au conflit Russie-Ukraine (et à l’impuissance occidentale)

« Dans le conflit Ukraine-Russie, Emmanuel Macron montre les muscles en expliquant qu’il y aura une « riposte » de la France en cas d’agressions russes. En réalité, il est complètement hors-jeu, explique Jean-Robert Raviot, professeur en études russes et post-soviétiques à l’Université Paris Nanterre. »

Source : Marianne

MEDIATHÈQUE

Pascal Convert, fou d’histoire

« À travers ses œuvres, le plasticien Pascal Convert s’intéresse aux empreintes, aux zones d’ombre et aux traces de l’histoire. Par son travail des matières et des supports, il explore l’histoire tel un archéologue du temps. » [Dans cette émission, Pascal Convert parle des relations nouées avec et des livres écrits sur des résistants. Il évoque remarquablement le caractère exceptionnel de ces personnes. En première partie un point historique des plus intéressant dans la période actuel est effectué sur Charles Martel, récupéré par erreur et non sens anachronique, « qui a fait sa fortune en pillant des églises »…]

Source : France Culture – Le cours de l’histoire

RÉFLEXION

L’effondrement de la France et quelques propositions pour éviter la catastrophe finale.

« La France de 2021-2022 offre un visage dra­ma­ti­que, en recul sur tous les fronts, elle est en phase de tiers-mon­di­sa­tion. Jadis cin­quième puis­sance mon­diale, elle a rétro­gradé à la sixième et bien­tôt sera dépas­sée par d’autres pays (Inde, Indonésie, Russie, Brésil, Mexique, Corée du Sud…). Ce recul est-il fatal, iné­vi­ta­ble et irré­ver­si­ble ? Pas du tout si le peuple fran­çais – loin de céder à la confu­sion idéo­lo­gi­que à la mode Zemmour – se res­sai­sit et reprend sa place dans l’his­toire. Elle en a les moyens. »

Source : La Sociale

Sommes-nous plus libres que nos ancêtres préhistoriques ?

« Dans la civilisation industrielle la plupart des gens croient que nous vivons mieux et sommes plus libres que tous les humains nous ayant précédé. Mais la réalité est à peu près l’exact inverse de ce que prétend le mythe du progrès. Considérons les maladies de civilisation (diabète, obésité, dépression, pandémies, …) l’idée selon laquelle nous aurions progressé apparaît incongrue. La longévité humaine moyenne dépassait les 60 ans à l’époque des chasseurs-cueilleurs. Au niveau égalité économique, « 8 milliardaires possédant autant que 3,6 milliards de pauvres » devrait suffire à invalider l’idée de progrès. De même pour l’égalité politique, entre les oligarchies électives, pseudo-démocraties modernes, et les sociétés égalitaires de chasseurs-cueilleurs. Graeber et Wengrow insistent sur des libertés fondamentales, dont jouissaient les chasseurs-cueilleurs comme « la liberté de partir s’installer ailleurs » et « la liberté d’ignorer les ordres donnés par d’autres ». Aujourd’hui, sommes-nous libres de quitter la société étatique dont nous sommes membres ? De désobéir ? »

Source : Le Partage

SOCIETÉ

LREM voudrait faire travailler les jeunes 45h : « on peut accepter quand on a 25 ans »

« S’il n’est pas encore officiellement candidat, Macron travaille son programme et laisse entrevoir un projet d’offensive sociale pour 2022. Parmi les idées qui circulent chez LREM, augmenter le temps de travail pour les jeunes jusqu’à 45h : « quand t’es jeune, 35h c’est de la pipe. C’est 40h ou 45h parce que t’apprends ton job en même temps ». Une logique qui fait penser au « contrat premier embauche » de Chirac en 2006 ou à l’idée d’un « SMIC Jeune », réduisant le niveau du salaire minimum pour les jeunes. Une chose est sûre, LREM s’inscrit dans la pure tradition du projet des classes dominantes pour la jeunesse : en faire un laboratoire de la précarité et des contrats dérogatoires au code du travail. »

Source : Révolution Permanente


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.