Roberto Mahmoud Muniz et la Révolution algérienne : Un documentaire sur le parcours du moudjahid

   La chaine de télévision régionale «Canal Santa Fé» en Argentine a diffusé, le 11 août 2020, en avant-première, un documentaire qui s’intitule «Muniz, l’Argentin, dans la révolution algérienne» qui retrace le parcours du moudjahid Roberto Mahmoud Muniz, un Argentin ayant rallié la révolution algérienne en 1959.

  Réalisé sous forme de moyen métrage, le documentaire a été déclaré d’ «intérêt municipal» en Argentine, à travers le décret 53/367, adopté le 12 mars 2020 par le Conseil municipal de Rosario. Dans ce documentaire, le réalisateur Nestor Antonio Suleiman, d’origine syro-palestinienne, reprend le témoignage du militant Roberto Mahmoud Muniz qui a fait connaître la cause algérienne et sa guerre d’indépendance en Argentine. C’est en qualité de secrétaire général du Parti ouvrier argentin que Roberto Muniz a eu ses premiers contacts avec les émissaires du FLN à Buenos Aires en 1956. S’imprégnant durant des mois de la Révolution algérienne, Roberto, qu’on appellera par la suite Mahmoud, finit par rejoindre les rangs de l’ALN où il s’occupa de l’aspect technique de la fabrication d’armes, avant de s’installer à Alger au lendemain de l’indépendance.

                                     Roberto Mahmoud Muniz

       Documentaire de Nestor Suleiman

                                « Muñiz »

Muñiz,  un documentaire de Néstor Suleiman sur l’histoire d’un Argentin qui a rejoint le Front de libération nationale algérien. Sa mission était de participer à la fabrication clandestine d’armes pour les révolutionnaires algériens. Il voulait amener le «socialisme» en Afrique, à la manière de ce qui était «l’époque du péronisme», dit-il. Aujourd’hui à 97 ans, il vit à Alger et raconte ses expériences.

Roberto Muñiz, né au général Villegas, vivait à Buenos Aires lorsqu’en 1954, le Front de libération nationale algérien (FLN) alluma la mèche de l’indépendance et se rebella contre la colonisation française.

Le cinéaste local Néstor Suleiman est également l’auteur de Diaspora in the Sahara , sur l’exil que vivent les sahraouis dans les camps de réfugiés d’Algérie, en raison de l’occupation de leurs territoires par le Maroc. Il est également professeur de philosophie, spécialiste des questions arabes et référence pour la Confédération des entités argentines-arabes.

Note connexe:

Un Argentin dans la révolution algérienne

Première ce jeudi, à 23 ans , par le signal provincial 5RTV, Muñiz , un documentaire de Nestor Suleiman sur l’histoire d’un Argentin qui a rejoint le Front de libération nationale algérien. Sa mission était de participer à la fabrication clandestine d’armes pour les révolutionnaires algériens. Il voulait amener le « socialisme » en Afrique , à la manière de ce qui était « l’époque du péronisme » , dit-il. Aujourd’hui à 97 ans, il vit à Alger et raconte ses expériences.

Roberto Muñiz, né au général Villegas, vivait à Buenos Aires lorsqu’en 1954, le Front de libération nationale algérien (FLN) alluma la mèche de l’indépendance et se rebella contre la colonisation française.

Le cinéaste local Néstor Suleiman est également l’auteur de Diaspora in the Sahara , sur l’exil que vivent les sahraouis dans les camps de réfugiés d’Algérie, en raison de l’occupation de leurs territoires par le Maroc. Il est également professeur de philosophie, spécialiste des questions arabes et référence pour la Confédération des entités argentines-arabes.


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *