Sergueï Lavrov et le Premier ministre palestinien parlent pandémie et situation au Moyen-Orient

Le ministre russe des Affaires étrangères et le Premier ministre palestinien se sont entretenus ce vendredi 10 avril de plusieurs sujets, dont la pandémie de Covid-19 et le règlement du conflit israélo-palestinien.

Au cours d’un entretien qui a eu lieu ce vendredi 10 avril à l’initiative de la  partie palestinienne, Sergueï Lavrov et le Premier ministre Mohammed Shtayyeh ont échangé leurs points de vues concernant le règlement des conflits au Moyen-Orient.

«Des préoccupations mutuelles ont été exprimées au sujet des actions unilatérales visant à saper les décisions de l’Onu et de l’Initiative de paix arabe. Dans le même temps, la tâche primordiale est de restaurer l’unité nationale palestinienne sur la base politique de l’Organisation de libération de la Palestine», indique un communiqué de la diplomatie russe.

Les parties ont également abordé le problème de la pandémie de Covid-19 et ont discuté des mesures prises par les autorités russes et palestiniennes visant à endiguer la propagation de la maladie.

L’Initiative de paix arabe

Lancée par le défunt roi d’Arabie saoudite, Abdullah ben Abdelaziz al-Saoud le 27 mars 2002 lors du sommet la Ligue arabe qui s’est tenu à Beyrouth, l’Initiative de paix arabe est axée sur le retrait d’Israël de tous les territoires palestiniens occupés depuis 1967, la création d’un État palestinien comprenant la Cisjordanie, la bande de Gaza et Jérusalem-Est en contrepartie de la reconnaissance de l’État d’Israël par tous les pays arabes et musulmans et la normalisation des relations diplomatiques.

De son côté, Donald Trump a présenté le 28 janvier 2020, un plan de paix américain censé résoudre le conflit entre Israël et la Palestine. Baptisé l’«accord du siècle», ce plan rejette de nombreuses dispositions de l’Initiative de paix arabe en échange d’avantages économiques au profit des Palestiniens.

Le projet américain a été rejeté par le Président palestinien, Mahmoud Abbas, qui a alors annoncé la rupture de «toutes les relations» avec Israël et les États-Unis.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *