Soudan / Le Conseil de sécurité prolonge le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abiyé

Follow by Email
Facebook
Twitter

NEW YORK (Nations Unies) – Le Conseil de sécurité des Nations Unies a unanimement adopté mardi une résolution visant à prolonger le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abiyé (FISNUA) jusqu’au 15 novembre 2019.

Outre la prolongation du mandat, la résolution 2469 a décidé de porter à 3 550 hommes le plafond des casques bleus autorisés et a également décidé qu’à partir du 15 octobre 2019, ce nombre devra encore être diminué de 585 hommes.

Alors que le plafond des casques bleus sera abaissé, la résolution a également décidé d’augmenter de 640 personnes les effectifs autorisés dans la police, notamment de 148 policiers individuels et de trois unités de police constituées.

Selon le dernier rapport du Secrétaire général, le 8 avril, la mission ne comptait que 40 policiers individuels sur les 345 autorisés dans la précédente résolution.

L’incapacité à déployer les forces de police supplémentaires est dû aux retards enregistrés par les autorités soudanaises dans la délivrance des visas, explique le rapport.

À cet égard, la résolution 2469 stipule que le conseil est « profondément préoccupé par le fait que le gouvernement du Soudan n’a pas promptement délivré les visas qui auraient permis de déployer les effectifs nécessaires à l’accomplissement du mandat de la FISNUA ».


Lire aussi :

>> Rapports du Secrétaire général sur le Soudan – Conseil de sécurité, 6827e séance31 août 2012 –  Déclaration du Président du Conseil de sécurité sur la situation au Soudan / Soudan du Sud.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *