Pourquoi Amnesty ne considère plus Navalny comme un prisonnier d’opinion

Pourquoi Amnesty ne considère plus Navalny comme un prisonnier d’opinion

Le 23 février 2021, Amesty International a déclaré ne plus considérer Navalny comme un « prisonnier d’opinion » du fait de ses « discours de haine » prononcés dans les années 2000, et dans lesquels « il a prôné la violence et la discrimination », sans jamais se rétracter. En voici un exemple éloquent, où les habitants du Caucase ...
Lire la suite