Algérie / Plaidoyer pour une sortie de crise : ce que je crois

Algérie / Plaidoyer pour une sortie de crise : ce que je crois

L'armée gardienne des institutions a accompagné au départ les doléances des Algériennes et des Algériens mais du fait de l'absence d'interlocuteurs, le dialogue semble en panne. Certes, depuis le mois de juin, nous avons des initiatives louables de contribution au dialogue. En gros, toutes les sphères dialoguistes - dont on a peine à cerner...
Lire la suite