L’hymne national israélien traduit révèle une haine et une violence inouïes

L’hymne national israélien traduit révèle une haine et une violence inouïes

L’hymne de l’entité sioniste célèbre le sang qui «doit couler», les lances «plantées dans les poitrines», les «têtes coupées», l’Egyptien, le Babylonien et le Cananéen qui doivent «trembler» et «frissonner» tant que l’«espoir n’est pas encore réalisé» et que l’avancée «vers l’Est» n’est pas achevée. Le po...
Lire la suite