Karim Sayad sauve l’honneur du cinéma algérien à l’IMA de Paris

Karim Sayad sauve l’honneur du cinéma algérien à l’IMA de Paris

Déception en revanche pour le long métrage de Yasmine Chouikh: « Jusqu’à la fin des temps », qui n’a pas réussi à décrocher un prix, malgré son succès dans les autres festivals arabes.
Lire la suite