La CPI n’a pas d’autre choix que d’enquêter sur la colonisation comme crime de guerre, et de changer la donne dans la politique de la force

La CPI n’a pas d’autre choix que d’enquêter sur la colonisation comme crime de guerre, et de changer la donne dans la politique de la force

« La décision de la Cour Pénale internationale reconnaissant sa compétence pour enquêter sur les crimes de guerre israéliens dans les territoires occupés a introduit un « nouvel acteur majeur » dans la politique de la force, et a fait frissonner le gouvernement israélien au point qu’il a abandonné ses projets de détruire des villages ...
Lire la suite