À propos de «l’Algérie n’était rien du tout»

À propos de «l’Algérie n’était rien du tout»

De Tocqueville s’indignait précisément que des ouvrages d’infrastructures, construits par la France, ne profitaient pas aux populations autochtones qui vivaient en marge de l’enrichissement des colons et du développement socio-économique de la France ; profitant de surcroît d’un réservoir de main d’œuvre exploité à bas prix et sa...
Lire la suite