Le coup d’État militaire contre Morales ne mettra pas fin à la guerre hybride contre la Bolivie

Le coup d’État militaire contre Morales ne mettra pas fin à la guerre hybride contre la Bolivie

Le Président Morales a démissionné sous la contrainte suite à la « demande » de l’armée de le faire après que l’OEA, soutenue par les États-Unis, ait prétendu avoir découvert des preuves supposées prouver que sa récente réélection était truquée. Mais le coup d’État militaire ne mettra pas fin à la guerre hybride contre la B...
Lire la suite
Algérie / Révolte et révolution : assimiler toute l’histoire passée

Algérie / Révolte et révolution : assimiler toute l’histoire passée

Pour parvenir à se doter d’institutions autonomes, le peuple algérien dispose de deux leçons du passé. La constitution du Front de Libération Nationale, réunissant toutes les forces patriotiques, permit au peuple de s’émanciper de l’oligarchie col...
Lire la suite
Bolivie / Le Mexique accorde l’asile à Evo Morales

Bolivie / Le Mexique accorde l’asile à Evo Morales

Considérant que la vie d’Evo Morales est en danger, le ministre mexicain des Affaires étrangères a annoncé que son pays accordait l’asile politique au Président déchu.
Lire la suite
Algérie / Un État en quête de bonne gouvernance : contraintes et défis

Algérie / Un État en quête de bonne gouvernance : contraintes et défis

Par Djamal Kharchi * -Contribution- Dans son récit Le Blanc de l’Algérie, au chapitre intitulé : « Procession 2 », Assia Djebar écrit « Citez-moi un seul personnage qui, chargé d’un pouvoir d’institution, ne l’utilise pas aussit...
Lire la suite
Les 1% les plus riches possèdent 45% de toute la richesse personnelle mondiale ; 10% détiennent 82% ; les 50% restants en possèdent moins de 1%

Les 1% les plus riches possèdent 45% de toute la richesse personnelle mondiale ; 10% détiennent 82% ; les 50% restants en possèdent moins de 1%

Comme chaque année, le rapport révèle l’extrême inégalité de la richesse personnelle à l’échelle mondiale. La moitié inférieure des adultes dans le monde représentait moins de 1 % de la richesse mondiale totale à la mi-2019, tandis que le déci...
Lire la suite
ONU / Assemblée générale: Quatrième Commission (politiques spéciales et décolonisation)

ONU / Assemblée générale: Quatrième Commission (politiques spéciales et décolonisation)

M. CHRISTIAN SAUNDERS, Commissaire général adjoint par intérim de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a rappelé qu’il avait pris ses fonctions après avoir été nommé par...
Lire la suite
La guerre hybride contre la Bolivie : l’approche adaptative indirecte au changement de régime

La guerre hybride contre la Bolivie : l’approche adaptative indirecte au changement de régime

La Bolivie est sur le point de devenir la pire crise de l’Amérique du Sud de l’histoire récente si la guerre hybride en cours, soutenue par les États-Unis, contre ses dirigeants démocratiquement élus et légitimes continue de dégénérer.
Lire la suite
L’Europe stratégique de 1989 à 2019 : de l’éclatement du Bloc de l’Est à l’implosion de l’OTAN ?

L’Europe stratégique de 1989 à 2019 : de l’éclatement du Bloc de l’Est à l’implosion de l’OTAN ?

« Ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN » déclare le président de la République française Emmanuel Macron le 7 novembre 2019 dans un entretien à l’hebdomadaire The Economist. Il s’inquiète dans ce contexte de la ...
Lire la suite
Bachar al-Assad : l’Europe devrait craindre les terroristes qu’elle soutient en Syrie, et non les réfugiés

Bachar al-Assad : l’Europe devrait craindre les terroristes qu’elle soutient en Syrie, et non les réfugiés

Entretien du Président syrien Bachar al-Assad avec RT : En réalité, la relation entre Erdogan et l’UE est une relation ambivalente. Ils le détestent, mais ils le veulent. Ils le détestent, et ils savent que c’est un islamiste fanatique (de la secte de...
Lire la suite
Chaos dans la capitale bolivienne après le «coup d’Etat» dénoncé par Evo Morales

Chaos dans la capitale bolivienne après le «coup d’Etat» dénoncé par Evo Morales

Le président socialiste, dont la réélection est contestée par l'opposition, avait d'abord proposé, en vain, de nouvelles élections pour sortir de la crise et lever les doutes. Mais, lâché par l'armée et la police, il a finalement exposé les raisons ...
Lire la suite