Face à la crise, 83 millionnaires demandent à être taxés davantage

  avec AFP

Jerry Greenfield (à droite), fait partie des 83 millionnaires qui demandent à être taxés plus. © Crédit photo : Maxppp

  « L’humanité est plus importante que notre argent ». Dans une lettre ouverte, 83 « ultra-riches » demandent à être taxés plus. « C’est le bon choix. C’est le seul choix », affirment-ils. 

Un groupe de 83 millionnaires (américains, britanniques, allemands, hollandais, danois, néo-zélandais et canadiens) a appelé lundi à taxer davantage les plus riches de la planète « immédiatement » et « de manière permanente ». 

« Alors que le Covid-19 frappe le monde, les millionnaire comme nous avons un rôle essentiel à jouer pour guérir le monde », demandent-ils dans une lettre ouverte. Parmi les signataires, se trouvent notamment le cofondateur du géant américain des glaces Ben & Jerry’s, Jerry Greenfield, ou le réalisateur britannique Richard Curtis. Ils forment un groupe baptisé « Millionaires for Humanity » et ont posté cette lettre sur le site du même nom

Richard Curtis, ici lors du Global Citizen, est l’un des 83 millionnaires à avoir signé la lettre ouverte. AFP

Publiée avant la réunion des ministres des Finances du G20 et du sommet européen extraordinaire sur la relance de l’UE cette semaine, elle appelle les « gouvernements à augmenter les taxes de gens comme nous. Immédiatement, substantiellement et de manière permanente ».

« Nous ne sommes pas ceux qui soignent les malades dans les unités de soins intensifs. Nous ne conduisons pas les ambulances qui amènent les malades à l’hôpital. Nous ne sommes pas ceux qui regarnissent les rayons des épiceries ou qui délivrent de la nourriture de porte à porte. Mais nous avons de l’argent, beaucoup. On a absolument besoin d’argent maintenant et on continuera à en avoir besoin dans les années à venir pour se remettre de la crise, dont l’impact durera des dizaines d’années et pourrait pousser un demi-milliard de personnes dans la pauvreté ».

« Le bon choix, le seul choix »

« Les problèmes causés et révélés par le Covid-19 ne peuvent être résolus par la charité, aussi généreuse soit-elle, affirment-ils. Les chefs de gouvernement doivent prendre la responsabilité de lever les fonds dont nous avons besoin et les dépenser équitablement » pour financer « adéquatement nos systèmes de santé, les écoles et la sécurité via une augmentation permanente des taxes sur la plus fortunés de la planète, des gens comme nous ».

La pandémie de nouveau coronavirus a entraîné une récession historique à travers le monde, poussant les gouvernements à dépenser des milliards en aides aux ménages et entreprises frappés de plein fouet par la paralysie économique résultant du confinement. Dans leur lettre ces 83 millionnaires rappellent :

« Contrairement à des dizaines de millions de personnes dans le monde, nous n’avons pas à nous soucier de perdre nos emplois, nos maisons ou notre capacité à subvenir aux besoins de nos familles. Nous ne nous battons pas en première ligne de cette urgence et nous sommes beaucoup moins susceptibles d’en être les victimes. Donc s’il vous plait. Taxez-nous. Taxez-nous. Taxez-nous. C’est le bon choix. C’est le seul choix. L’humanité est plus importante que notre argent. »

Depuis des années, des milliardaires tels que Warren Buffett et Bill Gates demandent aussi à être taxés davantage. Il y a un an, un petit groupe de milliardaires américains comprenant l’homme d’affaires George Soros, le co-fondateur de Facebook Chris Hughes et des héritiers des empires Hyatt et Disney, entre autres, avaient également publié une lettre pour soutenir l’idée d’un impôt sur la fortune.    

La liste des 83 signataires

Frank Arthur (US)
Richard Boberg (US)
Dr. Mariana Bozesan (Allemagne)
Bob Burnett (US)
Ronald Carter (US)
Xandra Coe (US)
James Colen (US)
Cynda Collins Arsenault (US)
Richard Curtis (Royaume-Uni)
Alan S. Davis (US)
Pierce Delahunt (US)
Abigail Disney (US)
Tim Disney (US)
John Driscoll (US)
Karen Edwards (US)
Stephen R. English (US)
Andrew M. Faulk, M.D. (US)
Rick Feldman (US)
Mary Ford (US)
Patricia G. Foschi (US)
Blaine Garst (US)
Molly Gochman (US)
Jerry Greenfield (US)
Karen Grove (US)
Ron Guillot (US)
Catherine Gund (US)
Christina Hansen (Allemagne)
John Michael Hemmer (US)
Wei-Hwa Huang (US)
Diane Isenberg (US)
Ross Jackson (Danemark)
William H. Janeway (US)
Frank H. Jernigan (US)
Kristina Johansson (Royaume-Uni)
Richard (Ted) LaRoche (US)
David Lee (US)
Kristin Luck (US)
Amy Mandel (US)
Ané Maro (Danemark)
Patricia Martone (US)
Thomas McDougal (US)
Gemma McGough (Royaume-Uni)
Marie T. McKellar (US)
Judy L. Meath (US)
Terence Meehan (US
Frans Meijer (Pays-Bas)
Diane Meyer Simon (US)
John O’Farrell (US)
Gary Passon (US)
Morris Pearl (US)
Judy Pigott (US)
Stephen Prince (US)
Sophie Robinson Saltonstall (US)
Bonnie Rothman (US)
Michael Rothman (US)
Guy Saperstein (US)
Cédric Schmidtke (Allemagne)
Eric Schoenberg (US)
Robert Schram (Pays-Bas)
Antonis Schwarz (Allemagne)
Stephen Segal (US)
Djaffar Shalchi (Danemark)
Charlie Simmons (US)
Barbara Simons (US)
Gary Stevenson (Royaume-Uni)
Karen Stewart, PhD (US)
Julia Stone (US)
Sandor Straus (US)
Mark Thomas (US)
Arthur Strauss, MD (US)
Ralph Suikat (DE)
Alexandra Theriault, MD (US)
Sir. Stephen Tindall (Nouvelle-Zélande)
Sidney Topol (US)
Claire Trottier (Canada)
Sylvie Trottier (Canada)
Dale Walker (US)
Scott Wallace (US)
Diana Wege (US)
Terry Winograd (US)
Carol Winograd (US)
Bennet Yee (US)
Amy Ziering (US)


Lire aussi :

  Des super riches veulent être taxés davantage

Dans une lettre ouverte, 83 millionnaires pensent que leur argent est essentiel pour surmonter cette crise et éviter la pauvreté à des millions de personnes. (…)

Lire aussi : 

Elon Musk est le PDG le mieux payé en 2019 avec 595 millions de dollars

Il est suivi par Tim Cook, PDG d’Apple, qui a gagné 133 millions de dollars. L’industrie de la tech domine le top 10
Le par Stéphane le calme
L’indice Bloomberg Pay suit les 100 dirigeants les mieux payés des entreprises qui soumettent les détails de la rémunération aux autorités de réglementation américaines. Les chiffres de l’indice comprennent les salaires, les primes et les avantages sociaux distribués au cours de l’année la plus récente. Ils incluent également la valeur des options d’achat d’actions attribuées et des actions restreintes qui pourraient être rentables à l’avenir. À des fins de comparaison, toutes ces attributions d’actions sont évaluées à la fin de l’exercice de chaque société, et non à la date à laquelle elles ont été accordées. Les chiffres de l’indice peuvent donc différer de ceux divulgués dans les dépôts – parfois de beaucoup – en fonction de l’évolution des cours des actions et des dividendes.

Selon son nouvel indice sur les PDG et dirigeants les mieux payés en 2019, Elon Musk, PDG Tesla, est le PDG le mieux payé aux USA avec plus de 595 millions de dollars qu’il a réalisé au cours de l’année dernière. Cependant, en ce qui concerne l’industrie technologique, Tim Cook d’Apple est le PDG le mieux payé de l’industrie.

Tim Cook a gagné plus de 133 millions de dollars au cours de la dernière année. Un salaire suffisant pour faire de lui le second PDG le mieux payé du monde. En ce qui concerne les concurrents d’Apple de l’industrie technologique, le plus proche est Robert Swan, PDG d’Intel. Robert Swan a gagné 99 millions de dollars au cours de l’année 2019.

Sundar Pichai, PDG d’Alphabet / Google, est le troisième PDG le mieux payé de l’industrie technologique et a reçu plus de 86 millions de dollars en 2019. Vous pouvez également noter que le PDG de Microsoft, Satya Nadella, occupe la neuvième position dans le tableau fourni par Bloomberg.

Tom Rutledge, PDG de Charter Communications Inc., se place en troisième position. Une seule personne de la finance, le directeur des opérations de Blackstone Group Inc., Jonathan Gray, se classe parmi les 10 premiers avec 107,6 millions de dollars.

Actuellement, Apple est la société la plus précieuse au monde, il est donc logique que son PDG, Tim Cook, s’en sorte plutôt bien. Selon le tableau de Bloomberg, plus de 122 millions de dollars de l’argent que Cook a gagné l’année dernière proviennent de ses actions en bourse. En comparaison, sa prime annuelle ne représente « que » 7,6 millions de dollars.

Du côté du PDG de Microsoft, Satya Nadella, plus de 64 millions de dollars de tout l’argent qu’il a gagné proviennent de ses actions en bourse. Il a obtenu un bonus de plus de 10,7 millions de dollars en 2019 pour les performances de l’entreprise au cours de l’année 2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *