Algérie / Louisette Ighilahriz : « Pour nous c’est gaâ, on veut un bon coup de balai ! »

19.04.2019

Allez-vous marcher ce vendredi ?

Oui, bien sur. Moi je marche, je m’assois un peu et je reprends. Je suis à mobilité réduite, j’ai mal, mais je fais l’effort de les accompagner au moins quelque instants.

Quel est votre slogan de ce vendredi ?

« Gaâ, Gaâ et Gaâ ». C’est-à-dire tous doivent partir.

Y compris Bensalah ?

Oui. Bensalah ne veut pas comprendre. Il est sourd, il devient muet, il va devenir dans quelques heures aveugle. Mais pour nous, c’est « Gaâ », c’est-à-dire « tous ».

Que pensez-vous des consultations que Bensalah a entamées hier ?

En effet, il a envoyé des invitations, mais pour nous, c’est nul et non avenue. Il y a quelque uns qui vont accepter, mais pour nous c’est non. De plus le 4 juillet, ils ne trouveront personne, ni un juge, ni APC ni rien du tout. Nous, au contraire, on va se mettre en face de chaque bureau de vote pour manifester encore et encore.

Donc, vous allez empêcher cette élection ?

Oui. On n’est pas d’accord avec cette mascarade. On l’a dit et répété en plusieurs langues : en arabe, en français et en kabyle. C’est non.

Vous rejetez la présidentielle, c’est quoi votre plan de sortie de crise ?

On ne peut pas nous engager maintenant tant que le système est encore en place : les walis, l’administration, les ministres, Bedoui, ce sont les hommes du système. Et nous, nous ne voulons plus voir les hommes du système. On veut quelque chose de clair et précis : un bon coup de balai !

  • Par: Salim Ayadi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *