Espagne / Les frontières de Ceuta et Melilla toujours aussi perméables ?

Le 30 août, près de 200 migrants ont réussi à pénétrer illégalement en Espagne. Les enclaves de Ceuta et Melilla sont régulièrement assaillies par des groupes de migrants cherchant à gagner ces territoires espagnols situés au nord du Maroc.

Résultat de recherche d'images pour "frontières de Ceuta et Melilla photos"

Lire l’article : Espagne, plus de 150 migrants forcent la frontière, six policiers blessés à Ceuta


Au moins 150 hommes migrants clandestins d’origine subsaharienne ont pénétré illégalement en Espagne ce 30 août par l’enclave de Ceuta. Six membres des forces de l’ordre ont été transférés à l’hôpital afin d’y recevoir des soins médicaux.

Environ 150 personnes – des migrants clandestins originaires d’Afrique subsaharienne – ont forcé ce 30 août la frontière espagnole à Ceuta, une enclave située sur le continent africain et contestée par le Maroc. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous filmée par le média espagnol Faro TV, les hommes – tous torses nus – ont ensuite laissé éclaté leur joie.

C’est la première tentative de ce genre depuis environ un an. En octobre 2018, près de 300 personnes avaient tenté d’escalader la clôture séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. En juillet 2018, ils étaient déjà environ 400 à avoir envahi le poste-frontière de Ceuta. Ce 30 août, six membres des forces de l’ordre espagnoles ont été blessées et ont dû être transférés à l’hôpital dans l’attente de soins.

Espagne : plus de 150 migrants forcent la frontière, six policiers blessés à Ceuta (VIDEO)
Les forces de l’ordre espagnoles prennent en charge des migrants le 30 août 2019 à Ceuta. © Antonio SEMPERE Source: AFP

L’envahissement a eu lieu aux environs de 7h du matin, malgré une double clôture de 8,2 kilomètres de long achevée début 2018.

Espagne : plus de 150 migrants forcent la frontière, six policiers blessés à Ceuta (VIDEO)
La barrière mise en place par l’Espagne pour éviter le franchissement de sa frontière par des migrants clandestins. © Antonio SEMPERE Source: AFP

Au mois de janvier 2019, le gouvernement espagnol de Pedro Sanchez s’est par ailleurs engagé à retirer prochainement les barbelés qui séparent le Maroc du territoire espagnol à Ceuta et Melilla. Un nouveau dispositif sécuritaire devrait être mis en place. Cette enclave constitue la seule frontière matérielle entre l’Union européenne et le continent africain.

L’Espagne est devenue la première porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe, avec plus de 47 000 migrants entrés depuis le début de l’année 2019. Le pays est régulièrement épinglé par les autorités européennes pour son traitement de l’immigration à Ceuta et Melilla.

Lire aussi : 200 migrants parviennent à franchir la barrière séparant le Maroc de Melilla (VIDEOS)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *