Revue de presse du 7.07.2019

Follow by Email
Facebook
Twitter

DÉMOCRATIE

Informateur : Google fausse les résultats de recherche, de YouTube

Le pouvoir de Google et YouTube qui « rééquilibrent » les résultats de recherche, démonétisent, relèguent des commentateurs populaires mais trop conservateurs, grâce à l’intelligence artificielle. Une cadre de Google avoue en caméra cachée qu’il s’agit d’empêcher un autre « incident » Trump en 2020.

Source : Viméo

ENVIRONNEMENT

Le Haut Conseil pour le Climat frise la Révolution

Le premier rapport du tout neuf Haut Conseil pour le Climat (HCC) n’a pas reçu l’accueil qu’il mérite. Il cache des propositions qui frisent la Révolution. Les conclusions du HCC impliquent d’abandonner tous les indicateurs de la Loi organique relative à la loi de finance (LOLF) et de les remplacer par un indicateur prioritaire : la compatibilité avec le budget carbone de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC). Au niveau mondial, les 10 % les plus riches sont responsables de près de la moitié des émissions, et les 1 % les plus riches émettent à eux seuls plus de carbone que la moitié la plus pauvre de la planète. Comment les classes moyennes et populaires des pays riches et émergents accepteraient de changer leur mode de vie si les plus aisés ne sont pas mis à contribution. Toute future loi de finance qui n’organisera pas la réduction drastique des inégalités est à recaler.

Source : Blog Sciences²

Pourquoi le réchauffement climatique empire la crise du logement au Svalbard ?

« Longyearbyen, la ville la plus au nord du monde, ne sait plus où loger ses résidents. Là où la température a déjà augmenté de 4°C en 50 ans, avalanches, coulées de boue et fonte du permafrost menacent les habitations. « Cher locataire. Nous sommes désolés de vous apprendre que les autorités ont décidé de démolir votre bâtiment. Votre contrat de location prendra fin au mois de juin ». Nat, cuisinier dans un hôtel de Longyearbyen, a reçu le mail en mars. Bientôt, la baraque de bois qu’il habite sera rasée et elle ne sera pas le seul bâtiment à subir ce sort cet été, à Longyearbyen, sur l’île du Spitzberg. Avec les changements que connaît le climat sur l’archipel du Svalbard, plusieurs des maisons construites à flanc de montagne dans la « capitale » ont été estampillées à risque. Au total, 140 appartements et maisons ont été condamnés à la démolition. Pour Nat, c’est une catastrophe. Ailleurs, il aurait pu trouver une nouvelle location en trois mois. Mais dans la ville la plus au nord de la planète, se loger est une autre paire de manches. »

Source : RFI

EUROPE

La dette italienne peut-elle être répudiée ?

“Si Salvini voulait réellement combattre les décisions de l’Union européenne, comme il le proclame, il devrait demander que le gouvernement cesse de rembourser les 360 milliards d’euros de titres italiens détenus par la BCE. Mais s’il le faisait, il irait à l’encontre des intérêts des banquiers italiens et des institutions financières qui le soutiennent ”. Voilà ce que disait l’historien et docteur en sciences politiques Éric Toussaint, du Cadtm. La dette n’est ni une catastrophe naturelle ni le résultat de dépenses sociales excessives : son caractère odieux est scellé par les conséquences négatives qu’elle a sur la population. C’est le cas de l’Italie. »

Source : Comité pour l’abolition des dettes illégitimes

À peine conclu, l’accord UE-Mercosur ulcère les agriculteurs (même macronistes)

“Concurrence déloyale et tromperie totale.” L’accord de libéralisation commerciale entre l’UE et les quatre pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay et Paraguay) annoncé vendredi 28 juin au soir est jugé “inacceptable” par les agriculteurs français, y compris par l’éleveur et nouveau député macroniste Jérémy Decerle. “Quelques semaines après l’élection européenne, inacceptable signature d’un accord Mercosur-UE qui va exposer les agriculteurs européens à une concurrence déloyale et les consommateurs à une tromperie totale”, a tweeté la patronne du premier syndicat agricole français FNSEA, Christiane Lambert sur le slogan “n’importons pas l’agriculture et l’alimentation que nous ne voulons pas chez nous”. En cause, les quelque 99.000 tonnes de viande bovine -imposées au taux préférentiel de 7,5%- que les quatre pays latino-américains devraient pouvoir exporter vers l’UE, fragilisant un peu plus les 85.000 éleveurs français de vaches allaitantes. »

Source : Huffington post

FRANCE

L’assurance chômage n’est pas en crise

« L’Unédic est dans une situation relativement saine, mais souffre de mesures politiques qui tarissent peu à peu ses sources de financement. Sur le plateau de BFM TV, face à Jean‑Jacques Bourdin, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a déclaré le 19 juin : « Si on ne fait pas d’économies, dans dix ans on n’aura plus de quoi indemniser les chômeurs. » Cette phrase choc fait suite à plusieurs discours approximatifs qui ont pour objectif de légitimer un plan de réduction des droits des chômeurs (à hauteur de 3,4 milliards d’euros). » [Dans la même veine que le soi-disant « trou » de la Sécu qui n’en est pas et n’existe d’ailleurs pas : il s’agit d’un choix de financement]

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Partage de données : le renseignement français encore et toujours dans l’illégalité

« La Quadrature du Net vient de déposer un nouveau recours devant le Conseil d’État contre les activités de partage de données entre services de renseignement. Comme le révélait le journal Le Monde fin avril, depuis 2016, une infrastructure dédiée au siège de la DGSE permet aux services d’échanger des données collectées dans le cadre de leurs activités de surveillance, et ce sans aucun encadrement juridique. Ces activités illégales posent de nouveau la question de l’impunité des responsables du renseignement et des autorités de contrôle, et doivent cesser au plus vite. »

Source : La quadrature du net

GÉOPOLITIQUE

Soudan : « Derrière cette répression, il y a l’Arabie saoudite et les Émirats »

« Il est évident que derrière cette répression, il y a la main de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis », assure Ahmed Abdelaziz, un Algéro-Soudanais, à Middle East Eye. « Le 21 avril, Riyad et Abou Dabi ont promis de verser trois milliards de dollars au Soudan. Ils ne l’ont pas fait sans contrepartie. Et cette contrepartie, ce n’est pas la démocratie ! Ils veulent que le Soudan redevienne le pays qu’il était sous Omar el-Béchir pour que leurs intérêts économiques soient préservés. »

Source : MIDDLE EAST EYE

LIBERTÉS

Lois contre les « propos haineux »

Et plus si affinités…

Source : Twitter Darkjack

Avec la 5G, demain, tous surveillés

« Sous ses atours attrayants, la 5G pose des problèmes de sécurité du réseau, de confidentialité des conversations, de neutralité d’internet et de surveillance des populations. Sans débat démocratique autour de son déploiement, ces questions demeurent sans réponse. »

Source : REPORTERRE

Le vrai visage de la reconnaisance faciale

« La Quadrature du Net est contre la reconnaissance faciale, d’accord : mais pourquoi ? Dès qu’on aborde le sujet en public, on voit se dessiner deux attitudes opposées. D’un côté, le solide bon sens qui ne voit pas pourquoi on se priverait de la possibilité d’identifier efficacement les criminels dans une foule, et pour qui tous les moyens sont bons, puisque la fin est juste. De l’autre côté, la peur réflexe devant cette technique de surveillance – souvent plus vive que devant d’autres techniques de surveillance pourtant très répandues – parce qu’elle est exploitée au cinéma comme outil d’un pouvoir policier totalitaire. C’est entre ces deux pôles, fantasme contre fantasme, qu’on peut essayer de comprendre les enjeux de la reconnaissance faciale. »

Source : LA QUADRATURE DU NET

MATIÈRES PREMIÈRES

Total, EDF et les grandes banques françaises à l’assaut des énormes gisements de gaz mozambicain

« Le Mozambique va-t-il se transformer en « Qatar africain » ? C’est en tous cas ce que souhaite son gouvernement, de même que de nombreuses multinationales occidentales, parmi lesquelles Total, Technip, EDF et les grandes banques françaises. Elles sont à la manœuvre dans des projets d’exploitation de gaz naturel au large des côtes du pays. Un terrible paradoxe, alors que le Mozambique vient de subir de plein fouet les conséquences concrètes du réchauffement climatique avec le passage du cyclone Idai, qui a laissé derrière lui un millier de morts et deux millions de déplacés. »

Source : BASTAMAG

RÉFLEXION

« Il n’existe pas de lien philosophique indissoluble entre le libéralisme politique et la démocratie » [1/2]

« Après un article rédigé par Michael C. Behrent sur sa pensée, le magazine américain Dissent publie un grand entretiendu philosophe Jean-Claude Michéa. Celui-ci a été accordé en janvier 2019, alors que les gilets jaunes fêtaient leurs deux mois. Le gouvernement commençait à discréditer le mouvement et à le couper de ses bases populaires en pointant notamment la présence des « Black blocs » et de groupuscules d’extrême droite lors des rassemblements parisiens. »

Source : LE COMPTOIR

Charles de Gaulle et l’année 1969 : l’autre révolution

« Le référendum de 1969 a été mal compris et l’acte politique de la démission gaullienne mal jugé. Pourtant, c’est un véritable projet de société et de transformation sociale que porte de Gaulle en 1969, cherchant à consolider le régime de la Ve République. Quelle était la vision de De Gaulle face à l’Europe ? Quelle était la signification politique de ce geste de démission ? C’est à ces questions que répond l’ouvrage d’Arnaud Teyssier. »

Source : Revue Conflits

ÉCONOMIE

Latécoère va-t-il devenir américain ?

« Détenant depuis avril 26% de Latécoère, le fonds d’investissement américain Searchlight a annoncé son intention de lancer une offre publique d’achat (OPA) amicale sur l’équipementier aéronautique français (659 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018°. Cette OPA, au prix de 3,85 euros par titre, soit une prime de 34% sur le cours de vendredi soir, serait déposée auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) au troisième trimestre 2019, « à la suite de l’avis motivé du conseil d’administration de Latécoère sur le projet d’offre », précise le communiqué de Searchlight. Une telle offre valorise l’équipementier français à 365 millions d’euros. » [Pillage de l’héritage industriel français sous Macron, suite. Normal, il croit que l’économie c’est la finance…]

Source : La Tribune

ÉTATS-UNIS

Les « morts de désespoir », une vague de mortalité qui frappe les USA

« C’est une tendance des plus inquiétantes aux USA : le nombre de ceux qu’on appelle les « morts de désespoir » – à savoir des gens qui partent avant l’heure sans cause extérieure telle que des maladies ou des homicides, mais à la suite de surdosages de drogue, d’atteintes hépatiques liées à une surconsommation d’alcool et de suicides purs et simples – est en train d’exploser. La presse du pays s’est emparée de l’affaire, et chacun y va de son analyse sans qu’une cause facilement identifiable n’émerge et ne permette de désigner le responsable. Le chômage endémique ? L’effondrement de la religion et des structures familiales ? La solitude ? La culture de la concurrence, qui pousse les gens à vivre leur vie comme un combat sans fin ? La perte de repères sociaux, l’action dissolvante du culte de la richesse et de l’apparence chez les urbains de la classe moyenne, le narcissisme et l’ambition impossible de la perfection ? Un peu de tout cela, avec la destruction néolibérale en toile de fond ? »

Source : ENTELEKHEIA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *