Le Libéria devient officiellement un contributeur au maintien de la paix de l’ONU après en avoir bénéficié

Follow by Email
Facebook
Twitter

Le Libéria et l’ONU ont signé mardi, à New York, un accord officialisant la contribution du pays d’Afrique de l’Ouest aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Photo : ONU/Sylvain Liechti
Le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Tombouctou a subi une attaque le 3 mai 2017 qui a causé la mort d’un soldat de la paix libérien et en a blessé d’autres. (16 mai 2017)

Le Libéria a accueilli des opérations de paix des Nations Unies pendant 25 ans entre 1993 et 2018, dont une mission de maintien de la paix –(MINUL) de septembre 2003 à mars 2018. Avec la signature de cet accord, le pays d’Afrique de l’Ouest, autrefois bénéficiaire du maintien de la paix des Nations Unies, est officiellement devenu un contributeur de Casques bleus pour d’autres opérations de l’ONU dans le monde.

« Le chemin du Libéria vers la paix témoigne de l’impact clairement positif du maintien de la paix des Nations Unies en tant que pays qui est passé du conflit à la stabilité et est aujourd’hui un partenaire essentiel pour aider les autres pays dans le besoin », a déclaré M. Khare lors de la cérémonie de signature de l’accord.

Lire aussi : Libéria : après 15 ans de mission réussie, les Casques bleus de l’ONU quittent un pays stable et reconnaissant

Pour l’Ambassadeur Dee-Maxwell Saah Kemayah, la signature de cet accord entre l’ONU et son pays revêt une extrême importante. « Elle renforce l’engagement entre le gouvernement du Libéria, à travers les forces armées du Libéria, et les Nations Unies vers les initiatives de maintien de la paix de la MINUSMA », a-t-il dit.

Le diplomate libérien estime que cet « accord renforcera encore la capacité des Forces armées du Libéria à fournir de manière adéquate le personnel, les équipements et les services ; en soutien de sa mission militaire au Mali ; et être mieux préparés à contribuer plus pleinement aux objectifs concertés et collectifs de la MINUSMA en matière de maintien de la paix ».

Depuis octobre 2016, le Libéria déploie un contingent de 105 Casques bleus à Tombouctou, au Mali dans le cadre de la Mission des Nations Unies dans le pays (MINUSMA). En cette occasion importante, l’ONU rend hommage au service et au sacrifice du soldat de la paix libérien Ousmane Ansu Sherif, qui a perdu la vie dans l’attaque d’un camp de la MINUSMA à Tombouctou en mai 2017.

Le Libéria compte actuellement 118 membres du personnel en uniforme (dont 10,6% de femmes) affectés à la MINUSMA et à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS). Le pays est classé au 68e rang sur les 122 États membres des Nations Unies qui fournissent du personnel au maintien de la paix de l’ONU.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *