Les BRICS devraient promouvoir la mondialisation au profit de tous (ambassadeur chinois)

BRASILIA – La coopération entre les économies émergentes des BRICS a produit des effets positifs en favorisant la mondialisation en vue d’un avenir commun, a annoncé l’ambassadeur de Chine au Brésil, Yang Wanming.

M. Yang a fait ces remarques dans une récente interview à la presse chinoise dont Xinhua, avant le 11ème sommet des BRICS prévu les 13 et 14 novembre à Brasilia, qui doit réunir les dirigeants des membres des BRICS — le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

Selon M. Yang, les BRICS ont servi de mécanisme clé de coopération, en en rassemblant les dirigeants pour forger un consensus sur des questions importantes.

« En particulier sur certaines affaires internationales importantes, les pays des BRICS sont en mesure de présenter une position commune et de discuter collectivement avec la communauté internationale tout en préservant les intérêts communs des pays en développement, en particulier les marchés émergents », a-t-il indiqué.

Pour le moment, la montée de l’unilatéralisme et du protectionnisme commercial a exacerbé la situation mondiale, générant une plus grande incertitude et injectant de l’instabilité dans l’économie globale, a-t-il noté.

Face à la conjoncture changeante, les pays des BRICS ont cherché une coordination plus large l’an dernier, a-t-il souligné.

Tant lors d’une rencontre informelle des dirigeants des BRICS à Osaka en juin dernier qu’à l’occasion d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres à Rio de Janeiro en juillet dernier, le bloc a publié des déclarations conjointes pour mettre en relief ses messages.

Image associée

« Les BRICS ont unanimement montré au monde leur position commune en faveur du multilatéralisme et de l’autorité de l’ONU, facilitant le libre-échange ainsi que l’investissement, et stimulant la construction d’une économie mondiale ouverte, innovante et partagée », a affirmé l’ambassadeur chinois.

Le Brésil assure la présidence tournante du bloc cette année. Selon M. Yang, l’importante visite officielle du président brésilien Jair Bolsonaro en Chine à la fin d’octobre a abouti à des résultats significatifs.

Les présidents des deux pays sont parvenus à un nouveau consensus important quant à l’approfondissement du partenariat stratégique global Chine-Brésil, dans le but de renforcer la coopération pragmatique entre les deux pays dans divers domaines, a-t-il ajouté.

Il a estimé que le prochain sommet des BRICS marquerait le début d’une nouvelle « décennie dorée » de coopération, et que les pays membres parleraient d’une même voix en appelant au multilatéralisme et à une économie mondiale ouverte.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.