Démasquer le mercenariat dans le champ de bataille culturel

La guerre commence par des paroles, qui conditionnent les esprits, et continue par les armes qui tuent les corps, ceux qui dérangent les intérêts du clan des gangsters de l’oligarchie mondiale. Pour paraphraser une expression fameuse : les mots sont une première manière d’initier la guerre d’agression (et la résistance à l’agression). Le savoir permet de concevoir comment neutraliser cette menace sur l’espèce humaine. Kadour Naïmi