Les points de vue de Joe Biden et Kamala Harris sur Israël, la Palestine… (vidéo)

 

Le président états-unien Donald Trump a sans doute été le plus fervent partisan de l’état d’Israël, plus que tout autre président états-unien depuis le lancement du soi-disant processus de paix au début des années 1990.

Maintenant que Trump a été battu, une nouvelle administration va bientôt être formée.

Le président nouvellement élu, Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris sont en train de formuler leur vision de politique intérieure et étrangère. L’une des questions de politique étrangère les plus controversées qu’ils sont censés devoir traiter rapidement c’est la question de l’occupation de la Palestine par Israël.

Le Palestine Chronicle a composé une courte vidéo reflétant les points de vue de Biden et de Harris sur Israël, la Palestine, le Hamas, l’Iran et d’autres questions liées au Moyen-Orient.

Kamala Harris : Bonjour AIPAC, bonjour.

C’est un grand honneur,

Joe Biden : Mon père m’a fait remarquer que je n’avais pas besoin d’être juif pour être sioniste, et je le suis.

KH : Voilà. Ayant grandi dans la région de la Baie, c’est avec tendresse que je me souviens de ces troncs du Fonds national juif que nous utilisions pour collecter des dons pour planter des arbres en Israël.
Des années plus tard, quand je me suis rendue en Israël pour la première fois, j’ai vu les fruits de cet effort, et l’ingéniosité israélienne qui a vraiment fait fleurir un désert.

JB : Veuillez m’excuser de me répéter, je vous ai parlé si souvent, mais s’il n’y avait pas d’Israël, il faudrait l’inventer.

BN : Joe, mon ami, bienvenu à Jérusalem.

KH : Et alors que je visitais la Cour Suprême, j’étais frappée par l’architecture emblématique qui incarne les principes fondateurs d’Israël que sont la démocratie et l’état de droit.

JB : Les E.U. devraient inventer Israël.

C’est plus qu’une simple obligation morale que nous avons, c’est une nécessité pour la sécurité.

KH : Donc, je voudrais être claire sur ce que je crois. Je soutiens Israël en raison de nos valeurs partagées, qui sont au fondement même de la création de nos deux nations.

Je crois que les liens entre Israël et les E.U. sont indestructibles, et nous ne pouvons laisser quiconque essayer de nous diviser, jamais.

JB : C’est à la fois dans l’intérêt d’Israël et des E.U., la sécurité d’Israël et celle des E.U. sont inextricablement liées et jamais, jamais, au grand jamais nous n’abandonnerons Israël, dans notre propre intérêt.

KH : Je pense qu’Israël ne devrait jamais être une question partisane, et tant que je serai sénatrice des États-Unis, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer un large soutien bipartisan à la sécurité et au droit de se défendre d’Israël, et c’est pourquoi la première résolution que j’ai coparrainée en tant que sénatrice des États-Unis avait pour but de combattre les préjugés anti Israël aux Nations Unies.

JB : La différence entre maintenant et avant le 11 septembre, beaucoup d’Américains savent ce que peut ressentir chaque mère et chaque père israéliens lorsqu’ils envoient leurs enfants à l’école avec leur déjeuner, en bus, à vélo ou à pied, et implorent Dieu que leur portable ne sonne pas, tous les jours, tous les jours, et que les choses soient claires, Israël n’est pas la cause de l’Irak, que l’Irak soit stabilisé ou non n’a rien à voir avec le comportement d’Israël.

KH : Et comme l’Iran continue de lancer des missiles balistiques tout en armant et finançant son relais terroriste le Hezbollah, nous devons soutenir Israël.

JB : La deuxième chose que nous devrions maintenant comprendre, il devrait être très clair qu’Israël, Israël est la plus grande force de l’Amérique au Moyen-Orient. Je dis toujours à mes amis, et je vous le dis, je dis, imaginez notre situation dans le monde s’il n’y avait pas d’Israël, combien de cuirassés y aurait-il ? combien de troupes seraient stationnées ?

KH : Tandis que le Hamas maintien son contrôle sur Gaza et tire des roquettes à travers la frontière sud d’Israël, nous devons soutenir Israël.

Au milieu de l’incertitude et de la tourmente, le soutien de l’Amérique à la sécurité d’Israël doit être solide comme le roc.

 

Article original en anglais : WATCH: Joe Biden and Kamala Harris on Israel, Palestine, The Palestine Chronicle, le 19 novembre 2020.

Traduction : MJB, Chronique de Palestine 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *