Algérie / Grève des magistrats : Un révélateur d’un malaise profond

Algérie / Grève des magistrats : Un révélateur d’un malaise profond

Le Conseil supérieur de la magistrature a pris le ministère de la Justice en flagrant délit de violation des textes en vigueur et lui exige de geler le mouvement annuel qu'il a entrepris pour près de 3.000 magistrats. Déclenché dimanche dernier, le débrayage des magistrats est venu secouer un secteur qui a, depuis toujours, accepté d'être ...
Lire la suite