De quoi Moncef Marzouki est-il le nom ? La haine de l’Algérie comme sacerdoce

De quoi Moncef Marzouki est-il le nom ? La haine de l’Algérie comme sacerdoce

La phrase de Caton, l’ancien sénateur romain, à propos de Carthage, «Delenda Carthago est» (il faut détruire Carthage), peut, par analogie, expliquer la haine de Moncef Merzouki pour l’Algérie : «Delenda Algérie est», ( il faut détruire l’Algérie). Cette obsession maladive de Moncef Marzouki est une constante s’agissant de l’A...
Lire la suite
Mouvement de contestation populaire algérien : le Tunisien Marzouki s’en mêle

Mouvement de contestation populaire algérien : le Tunisien Marzouki s’en mêle

L’ancien président tunisien Moncef Marzouki s’implique ouvertement dans le mouvement de contestation populaire algérien, dévié de sa trajectoire initiale chemin faisant. C’est à travers la préface d’un livre à paraître sur le Hirak que l’homm...
Lire la suite
Marzouki: «La relance du Grand Maghreb dépend d’une issue heureuse de la révolution en Algérie» (Exclusif)

Marzouki: «La relance du Grand Maghreb dépend d’une issue heureuse de la révolution en Algérie» (Exclusif)

Très attaché à la relance d’un grand Maghreb, au moment où un vent démocratique souffle sur l’Algérie, l’ancien Président tunisien Moncef Marzouki s’insurge contre «l’axe du mal» représenté, selon lui, par les États pétroliers du Golfe, ...
Lire la suite