Tunisie-France / une ligne de crédit bientôt opérationnelle au service des PME et PMI tunisiennes

Follow by Email
Facebook
Twitter

TUNIS – Une ligne de crédit française d’une valeur de 30 millions d’euros (près de 100 millions de dinars) « sera bientôt opérationnelle visant à soutenir l’activité des Petites et moyennes entreprises (PME) et les petites et moyennes industries (PMI), a annoncé lundi l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre D’Arvor, lors d’un point de presse.

A cette occasion, consacrée au programme de relance du partenariat économique France-Tunisie, le diplomate français a révélé qu’il a été aussi décidé « de mettre en place un projet baptisé, Elife, visant à permettre à des jeunes diplômés chômeurs dans le secteur du numérique d’accéder au sein des régions à des formations certifiantes de qualité tournées vers l’emploi ».

Ce projet, a-t-il expliqué, bénéficiera d’un appui financier de 3 millions d’euros et sera déclenché le 3 juillet prochain à Siliana.

« Expertise France, dont la Tunisie est le premier pays d’intervention au monde, mettra prochainement en œuvre un projet sur l’innovation, financé par l’Union européenne (UE) pour un montant de 15 millions d’euros », a encore révélé l’ambassadeur français.

Evoquant les liens bilatéraux de son pays avec la Tunisie, le diplomate français a estimé que « la relation économique et commerciale avec la Tunisie n’est pas basée sur la domination et l’exploitation des richesses ».

Il a insisté sur le fait que « la relation franco-tunisienne est gagnante-gagnante, c’est celle d’un partenariat étroit (…) la France reste le premier partenaire de la Tunisie, sur le plan économique et entend le rester ».

Pour lui, « la France est le principal pourvoyeur d’investissements directs étrangers (IDE), en Tunisie, avec 34% des flux d’IDE (hors énergie) en 2018 d’autant plus que la Tunisie compte 1 400 entreprises françaises qui emploient 140 000 personnes ».

« Elle est aussi, son premier partenaire commercial : la France est le premier client de la Tunisie, étant le pays destinataire de près de 30% des exportations commerciales tunisiennes en 2018 », a fait savoir l’ambassaeur français.

A noter, dans ce sens, que les exportations et les importations de biens entre les deux pays, ont représenté 20% des échanges commerciaux de la Tunisie en 2018. L’année dernière même, « les échanges commerciaux bilatéraux ont généré un excédent commercial record en faveur de la Tunisie, d’une valeur de 1,2 milliard d’euros », d’après un bilan exposé par l’ambassadeur de France, à Tunis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *