John Laughland dénonce les mensonges sur l’après-Brexit (entretien)

      John Laughland, universitaire britannique, est l’auteur, notamment, d’un essai remarqué sur les origines troubles de la « construction européenne » (« The tainted sources of Europe », traduit en français par « La liberté des nations »). Il a déjà participé comme intervenant à une université de l’UPR (à Tours). Ici interrogé par François Asselineau, il dresse un premier bilan de l’après-Brexit et revient sur les nombreux mensonges véhiculés sur ce sujet par la sphère politico-médiatique, notamment en France.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.