Les scientifiques russes prêts à tester le vaccin contre le Covid-19 sur l’homme

25.05.2020

Après avoir testé un prototype de vaccin contre le Covid-19 sur des animaux, les chercheurs russes annoncent être prêts à passer aux essais cliniques sur l’homme. Certains d’entre eux ont déjà testé avec succès le vaccin sur eux-mêmes. Le directeur du Centre de recherche sur l’épidémiologie et la microbiologie Gamaleïa, relevant du ministère russe de la Santé, le membre de l’Académie russe des sciences Alexandre Guinzbourg, a révélé des détails sur la mise au point d’un vaccin contre le nouveau coronavirus.

  Selon lui, les études précliniques sur les souris et les cochons d’Inde ont abouti. «Nous avons vérifié toutes les toxicités possibles. Le résultat est positif», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse le 23 mai. Par ailleurs, les essais sur des singes arrivent également à terme. Durant ces tests, l’immunogénicité et l’innocuité élevées du médicament ont été démontrées. Désormais, les chercheurs peuvent passer à l’étape suivante, impliquant des essais sur l’homme, pour laquelle ils doivent obtenir l’approbation du gouvernement. «J’espère que nous obtiendrons cette autorisation d’ici le 15 juin, comme nous l’avons prévu», a déclaré Alexandre Guinzbourg. Le centre a déjà sélectionné un groupe de volontaires pour procéder aux tests.

Vivants, en bonne santé et heureux

Par ailleurs, le 22 mai, Alexandre Guinzbourg a annoncé que certains employés du centre s’étaient déjà injectés leur formule pour se protéger contre le virus et pouvoir continuer à travailler pendant la pandémie. Il a précisé qu’aucun effet négatif ou secondaire n’avait été observé après l’utilisation du vaccin.  «Ce n’est pas un test. C’est de la légitime défense pour que nous puissions continuer ce travail. La perte de chaque employé retarderait ce travail. Sachant qu’ils (employés, ndlr) sont les concepteurs, ils ont pris cette mesure en toute connaissance de cause», a expliqué l’académicien.  Les essais non officiels auraient donc été couronnés de succès, aidant les chercheurs à devenir immunisés et à rester «vivants, en bonne santé et heureux», comme l’a affirmé le docteur Guinzbourg.  Si tout le processus se déroule comme prévu, la Russie pourrait commencer la production de son vaccin d’ici la fin de l’été.  Selon les dernières statistiques, 8 946 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en Russie en 24 heures. Le nombre total de personnes infectées s’élève désormais à 353 427 cas. Depuis le début de la pandémie, 3 633 personnes sont décédées et 118 798 patients sont rétablis.

LIRE AUSSI : Un laboratoire chinois annonce qu’un vaccin contre le Covid-19 est efficace chez le singe


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *