Libye : « La seule compétition acceptable doit être démocratique »

    ENTRETIEN. Alors que s’ouvre une transition historique et fragile, Fathi Bachagha, ministre du GNA, dresse le bilan et les perspectives pour le pays.

Fathi Bachagha est sorti fin fevrier dernier indemne d'une tentative d'assassinat pres de Tripoli, faisant craindre une reprise des violences en plein effort pour une transition politique dans un pays mine par les luttes d'influence et le poids des milices
Fathi Bachagha est sorti fin février dernier indemne d’une tentative d’assassinat près de Tripoli, faisant craindre une reprise des violences en plein effort pour une transition politique dans un pays miné par les luttes d’influence et le poids des milices © AFP

Propos recueillis par 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

العربية AR 简体中文 ZH-CN English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Português PT Русский RU Español ES Tiếng Việt VI