Venezuela / Mais où est donc Juan Guaido?

07.05.2020

Le ministre des affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza, évoque l’ambassade de France, Paris dément aussitôt. Que signifie la position de la France?

Une prise de bec entre les diplomaties française et vénézuélienne qui est surtout porteuse de nouvelles encourageantes. Pour peu que l’on s’attarde sur la situation, et que l’on analyse minutieusement ce qui est en train de se dérouler.

  Le communiqué d’Agnès Von der Muhll, directrice de communication du Quai d’Orsay, a souligné que « Mr. Juan Guaido ne se trouve pas à la résidence de France à Caracas ni dans aucune autre de nos emprises diplomatiques. Nous l’avons confirmé à plusieurs reprises aux autorités vénézuéliennes« . Lorsque l’on sait que la France reconnait Juan Guaido comme « président intérimaire », chacun appréciera la portée du « Mr » comme des « autorités vénézuéliennes » lorsqu’elle se dirige au gouvernement du président Maduro.

Peu importe dés à présent que Juan Guaido ait pu séjourné à la résidence de France comme le suggérait le ministre Arreaza. Par ce communiqué, le gouvernement français démontre qu’il ne consent par à ce que la France se convertisse en la déchetterie politique des opérations ratés des États-Unis. Un regain de souveraineté fort appréciable.

Au moment où gouvernement et opposition arrivent à des accords d’une part pour rénover les autorités électorales afin de conduire le pays vers les élections législatives de 2020, d’autre part pour optimiser les financements dans le domaine de la santé, le soutien irréductible à des options extrémistes comme celle de Juan Guaido semble s’essouffler.

Dans les prochains jours, Juan Guaido devrait certainement réapparaitre. Balloté au gré des vents diplomatiques, il se pourrait qu’il pointe son nez dans une autre ambassade ou que ses amis narco-paramilitaires l’aident de nouveau à fuir vers la Colombie. Le Venezuela s’en passera aisément.


© AFP 2020 AFP PHOTO / CENTRO DE COMUNICACION NACIONAL

Après les affirmations du gouvernement vénézuélien selon lesquelles le chef de l’opposition Juan Guaido s’était réfugié dans l’ambassade de France à Caracas, ce dernier a été filmé en train de discuter avec ses compatriotes. Il n’est pourtant pas précisé quand et où ces vidéos ont été tournées.

Le chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido est allé à la rencontre de la population selon des vidéos diffusées le 6 juin sur le Net.

Sur les séquences, M. Guaido porte des gants et un masque de protection. Il marche près d’une file de véhicules devant une station-service, tout en saluant et en discutant avec les conducteurs.

Il n’est pourtant pas précisé quand et où elles ont été tournées.

Réfugié à Caracas?

Interrogé par une radio vénézuélienne, et repris notamment par l’AFP, le ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza avait affirmé le 4 juin que Juan Guaido se trouvait dans l’ambassade de France à Caracas.

Le 1er juin, le Président Nicolas Maduro avait suggéré qu’il pouvait s’être «caché dans une ambassade». Son opposant avait nié. «On te ment», avait-il écrit sur Twitter, indiquant être «avec le peuple».

Paris a démenti le 5 juin les déclarations du chef de la diplomatie vénézuélienne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *